Accueil News International Le Chili enregistre le plus grand nombre d’infections ces derniers mois

Le Chili enregistre le plus grand nombre d’infections ces derniers mois

SANTIAGO DE CHILE (AP) – Le Chili a signalé vendredi près de 5000 nouveaux cas du nouveau coronavirus, le nombre le plus élevé de ces derniers mois et depuis le pire moment de la pandémie en juin et juillet.

Le ministère de la Santé a signalé 4 956 nouvelles infections et 84 décès supplémentaires, à un moment où le principal syndicat médical du pays sud-américain s’est à nouveau déclaré préoccupé par la saturation du réseau hospitalier dans plusieurs régions.

«Nous avons besoin de la collaboration de tous, les équipes de santé sont très fatiguées», a tweeté vendredi le Medical College.

Avec les nouveaux cas de positifs et de décès, le Chili accumule depuis l’arrivée du nouveau coronavirus dans la première semaine de mars un peu plus de 690 000 infections et 17 786 décès.

Le Chili a connu ses pires jours de pandémie au milieu de l’année dernière; puis il a enregistré une lente diminution des cas pendant cinq mois, même s’il n’est jamais tombé en dessous de 1 300 infections quotidiennes. Il a commencé 2021 avec une forte hausse, juste au moment où il a lancé l’un des premiers processus de vaccination contre la maladie en Amérique latine.

Au cours des dernières heures, divers hôpitaux de quatre régions ont déclaré avoir atteint la pleine occupation des lits de l’unité de soins intensifs avec des patients COVID-19 et des chirurgies graves qui ne pouvaient pas être reportées, les autorités ont donc essayé d’équiper de nouveaux lits.

Le nombre moyen de patients porteurs du virus dans les unités de soins intensifs à travers le pays était de 56%, a estimé la veille le ministre de la Santé Enrique Paris.

Pendant ce temps, les forces armées sont revenues vendredi pour transférer les patients par avion vers des hôpitaux moins effondrés.

Certaines autorités régionales demandaient que les permis accordés par le gouvernement aux Chiliens pour prendre des vacances entre janvier et fin mars soient limités en raison de l’augmentation des infections.