Accueil News International Le chômage augmente à nouveau au Royaume-Uni et les jeunes sont les...

Le chômage augmente à nouveau au Royaume-Uni et les jeunes sont les plus touchés

Le taux de chômage a de nouveau augmenté au Royaume-Uni, à 5,1% fin décembre contre 5,0% fin novembre, du fait du coronavirus, selon des chiffres publiés ce mardi par l’Office for National Statistics (ONS) britannique. .

Il s’agit d’une augmentation de 1,3 point de pourcentage par rapport à il y a un an, lorsque l’impact économique de la pandémie ne s’était pas encore fait sentir.

Depuis février 2020, dernier mois avant le premier lock-out pour lutter contre la pandémie, le nombre d’employés inscrits a chuté de 726 000, «mais l’essentiel de la chute s’est produit au début de la pandémie de coronavirus», précise l’ONS.

L’agence souligne que les jeunes entre 18 et 24 ans sont les plus touchés par la perte d’emploi depuis le début de la pandémie.

Des secteurs tels que la restauration, les loisirs, l’hôtellerie et la distribution – source de travail pour de nombreux jeunes – ont été durement touchés par les restrictions imposées pour contrôler la propagation du virus.

Le nombre d’offres d’emploi observé entre novembre et janvier a diminué de 26%, à 559 000, par rapport à l’année précédente.

Bien que cela montre une amélioration par rapport à l’été, lorsque les vacances ont chuté de 60%, le rythme de l’amélioration a ralenti ces derniers mois, principalement en raison de nouvelles restrictions fin décembre et d’un re-raffinage strict en Angleterre en janvier.

Enfin, le nombre de personnes bénéficiant d’allocations pour chômeurs ou à faible revenu est passé à 2,6 millions de personnes en janvier, signe que la précarité et la pauvreté augmentent dans le pays.

“L’augmentation du taux de chômage (…) est un pas de plus vers le pic de 6,5% que l’on attend en fin d’année, mais avec la fin des restrictions dues au covid-19 déjà en vue, ce taux pourrait revenir à 4% en 2023, “proche des creux historiques dans lesquels il se trouvait avant la pandémie, selon le cabinet d’études Capital Economics.

ved / clp / mar / zm / mab / mar