Accueil News International Le Congrès adopte une proposition visant à légaliser la marijuana

Le Congrès adopte une proposition visant à légaliser la marijuana

15 minutes. La chambre basse des États-Unis a approuvé vendredi une loi visant à décriminaliser la marijuana au niveau national, lors du premier vote du genre au Congrès visant à légaliser le cannabis, qui n’a aucune chance de prospérer au Sénat.

La proposition a été soutenue à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, par 228 voix pour et 164 contre. Six progressistes se sont opposés à l’initiative, tandis que cinq républicains l’ont soutenue.

Pourtant, il est peu probable que la mesure transcende car le Sénat dominé par les conservateurs ne devrait pas l’adopter.

La législation préconise que la marijuana soit retirée de la liste fédérale des substances contrôlées, lorsque l’usage du cannabis à des fins médicales n’est pas envisagé, en plus de supprimer les peines liées à cette substance pour ceux qui ne commentent pas les actes de violence.

Cette initiative est “une proposition de bon sens qui fera une différence tangible et réelle dans la vie de millions d’Américains. Je suis fier que cette proposition se concentre sur les idéaux de justice raciale, économique et morale”, a déclaré le président de la Comité judiciaire de la Chambre basse Jerry Nadler, qui a présenté le projet, avant le vote.

La proposition permettrait aux États de continuer à établir leurs propres réglementations sur la vente et l’accès à la marijuana médicale. Mais les individus ne pouvaient pas être poursuivis pour des crimes liés à cette drogue par voie fédérale.

Vue cynique

La consommation récréative de cannabis est légale dans 15 États et à Washington DC. Alors que dans 34 États, c’est légal, à des fins thérapeutiques. “

Le coprésident du Congressional Caucus on Cannabis, le démocrate Earl Blumenauer, a souligné que le vote de ce vendredi “est la bonne chose à faire”.

«Pendant longtemps, la guerre contre la drogue a ciblé les jeunes, en particulier les Noirs, a-t-il déclaré.

Le législateur de l’Oregon travaille depuis les années 1970 pour mettre fin à l’interdiction du cannabis. A son avis, ce veto n’a jamais eu de sens et découle de la vision «cynique» du président Richard Nixon (1960-1974) sur ce médicament et d’autres.

Nixon a déclaré la guerre à la drogue au début des années 1970 et a cherché à réduire la consommation de drogue par l’application stricte de la loi.

Le directeur de la Division de la justice de l’Union américaine des libertés civiles (ACLU), Udi Ofer, s’est félicité de cette mesure.

Il a rappelé que, bien que «les Américains soutiennent massivement la légalisation de la marijuana, la police continue de procéder à plus de 500 000 arrestations par an pour marijuana, impliquant inutilement des personnes, de manière disproportionnée, des Noirs, dans le système judiciaire».

“Une personne noire est 3,64 fois plus susceptible d’être arrêtée pour possession de marijuana qu’une personne blanche. Si vous voulez savoir ce qu’est le racisme systémique, regardez la guerre contre la drogue”, a-t-il déclaré.