Accueil News International Le Honduras touche 141000 infections et accumule 3447 décès dus au covid-19

Le Honduras touche 141000 infections et accumule 3447 décès dus au covid-19

Sur 2 505 nouveaux tests PCR traités par le Laboratoire national de virologie, 691 étaient positifs, avec lesquels le nombre d'infections est passé à 140 929, a indiqué l'agence de santé dans un communiqué.  EFE / Gustavo Amador / Archives Sur 2 505 nouveaux tests PCR traités par le Laboratoire national de virologie, 691 étaient positifs, avec lesquels le nombre d’infections est passé à 140 929, a indiqué l’agence de santé dans un communiqué. . / Gustavo Amador / Archives

Tegucigalpa, 24 janvier . .- Le nombre d’infections au Honduras par covid-19 est proche de 141000, tandis que le nombre de décès dus au coronavirus SAR-CoV-2 en près de onze mois de la pandémie, a rapporté ce dimanche le Système national de Gestion des risques (Sinager).
Sur 2 505 nouveaux tests PCR traités par le Laboratoire national de virologie, 691 étaient positifs, avec lesquels le nombre d’infections est passé à 140 929, a indiqué l’agence de santé dans un communiqué.
L’entité a également enregistré la mort de six personnes, qui ont laissé le chiffre à 3447 depuis que la pandémie a commencé à se propager, en mars dernier.
Le Sinager a également indiqué qu’au moins 1 108 personnes qui ont contracté la maladie sont hospitalisées, dont 706 ont un tableau clinique stable, 351 sont gravement malades et 51 sont dans des unités de soins intensifs dans tout le pays.
En ce qui concerne les patients guéris, 21 ont été ajoutés aujourd’hui, avec lesquels 60 469 ont déjà été sauvés de la mort du covid-19, une maladie qui a le pays d’Amérique centrale en urgence depuis mars.
RENFORCER LES TRIAGES ET RESTRICTER LA CIRCULATION
La Table multisectorielle d’ouverture économique et sociale a demandé aujourd’hui au Gouvernement de renforcer les centres de triage, de permettre des centres de stabilisation dans les principales villes du pays, en mettant davantage l’accent sur la région de la vallée de Sula.
Le gouvernement doit également continuer avec les brigades médicales, tandis que le ministère de la Santé doit augmenter le nombre de lits dans les hôpitaux publics, principalement à l’hôpital Mario Catarino Rivas de San Pedro Sula, au nord du pays.
La table ronde multisectorielle a recommandé de décréter un couvre-feu entre 20h00 et 5h00 heure locale (de 2h00 à 11h00 GMT) dans les départements de Santa Bárbara, Cortés, Atlántida et Yoro, à l’ouest, aux Caraïbes et au nord du pays, pour quinze jours pour effectuer une analyse de l’augmentation des cas de covid-19.
Il a également demandé que ces quatre services «restreignent la circulation» des personnes à cinq chiffres, en commençant par le dernier numéro de leur carte d’identité, pendant le week-end.
“Si les cas continuent d’augmenter, il est recommandé de prendre des mesures de diffusion plus strictes”, a souligné la Table multisectorielle.
AMÉLIORER CEUX QUI VIOLENT LES MESURES
Il a demandé à l’Exécutif d’envoyer un projet de loi à l’Assemblée législative afin que “les personnes et les entreprises qui ne respectent pas les mesures de restriction et de biosécurité, ainsi que les transporteurs qui ne suivent pas les protocoles de biosécurité, se voient infliger une amende”.
Le ministère de la Sécurité doit permettre les sauf-conduits qui “ont été précédemment autorisés afin que les activités clés du pays, tant dans le domaine de la sécurité, de la santé, de l’urgence et de la production ne soient pas interrompues”.
La table ronde multisectorielle a exigé la mise en service “dès que possible des hôpitaux modulaires (mobiles) dans les départements de Francisco Morazán, Choluteca, Copán Atlántida, El Paraíso et Olancho, afin qu’ils puissent contribuer à fournir des services de qualité et chaleureux aux la population hondurienne. “
Il a également recommandé de maintenir des campagnes de communication qui «sensibilisent l’ensemble de la population» sur l’importance de l’utilisation du masque, de la distance physique, du lavage des mains et de l’utilisation du gel, suivent les protocoles de biosécurité.
Il a demandé à la population “un comportement responsable, prudent et engagé face aux temps difficiles que traverse le pays”.
Le Conseil a demandé au Gouvernement “d’accélérer” l’achat de vaccins contre le covid-19 et de structurer toute la logistique nécessaire à leur entretien et à leur application.