Accueil News International Le président du Mexique a “bien évolué” à partir du covid-19, selon...

Le président du Mexique a “bien évolué” à partir du covid-19, selon le gouvernement

Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, “évolue bien” avec la contagion du covid-19, il reste avec des symptômes mineurs et a fait preuve de “bonne humeur”, selon un rapport publié ce mardi par le ministère de la Santé.

Hugo López Gatell, vice-ministre de la Santé et stratège contre la pandémie, a commenté l’état de santé du président lors de la conférence quotidienne sur le covid-19, à laquelle il a assisté pratiquement parce qu’il est isolé après avoir été en contact récent avec López Obrador.

“Le président évolue bien. Et il est resté pratiquement le même, ce sont des symptômes minimes, à l’époque il avait une faible fièvre et il n’a pas d’autres symptômes. Au début, je comprends dimanche, il avait eu un peu de fièvre. mal de tête », a déclaré le sous-secrétaire aux questions de la presse.

Le président de gauche de 67 ans, hypertendu et victime d’une crise cardiaque en décembre 2013, a annoncé dimanche qu’il avait été testé positif au covid-19.

López Gatell a souligné que les collaborateurs du président lui assurent qu’il est de “bonne humeur”.

Dans la matinée, la ministre de l’Intérieur (Intérieur), Olga Sánchez, a déclaré lors d’une conférence de presse que le président continue d’assumer ses fonctions depuis le palais du gouvernement et intervient dans “certaines des décisions les plus importantes”.

Jusqu’au soir, la présidence n’avait pas diffusé d’images des activités du président dans son enfermement mardi.

Lundi, deux photographies ont été publiées qui, selon le gouvernement, correspondent au moment où López Obrador a contacté le président Vladimir Poutine, avec qui il a finalisé l’achat de 24 millions de doses du vaccin russe Spoutnik V contre le covid-19.

Plusieurs collaborateurs, dont Sánchez, López Gatell et le ministre des Affaires étrangères Marcelo Ebrard, qui étaient en contact avec le président ces derniers jours subissent des tests pour déterminer s’ils sont également tombés malades du covid.

López Obrador a eu le week-end trois événements publics dans le nord du pays.

Le gauchiste a été critiqué pour relativiser l’efficacité du masque pour prévenir les infections. Il ne l’a utilisé que rarement, comme lorsqu’il a rendu visite au président américain de l’époque, Donald Trump, à Washington en juillet dernier.

Malgré le fait que le Mexique a commencé à vacciner les médecins contre le COVID-19 le 24 décembre, le président a déclaré qu’il attendrait son tour, en mars, comme établi par le calendrier officiel.

Le Mexique totalise à ce mardi plus de 1,7 million d’infections et 152 016 décès. Avec 126 millions d’habitants, c’est le quatrième pays le plus en deuil en chiffres absolus.

nc / axm / sem / rsr