15 minutes. Des problèmes techniques avec les machines à voter dans certains comtés de Géorgie ont marqué le début de la journée électorale ce mardi dans cet État, traditionnellement un bastion républicain, mais qui dans ces élections est devenu un champ de bataille.

Les autorités du comté de Spalding, au sud d’Atlanta, ont signalé des pannes d’équipement généralisées. En réalité, ils ont dû demander des milliers de bulletins de vote provisoires afin que les électeurs puissent voter manuellement pendant que les revers sont corrigés.

Il y avait également des problèmes dans certains centres de vote de la région métropolitaine d’Atlanta, comme la région de Buckhead, où les électeurs votaient sur des bulletins papier, et dans le comté de Morgan, à l’est de la ville, où des lignes plus longues étaient enregistrées. que d’habitude.

Bien que de longues files d’attente aient été formées dans certains centres de vote, dans la plupart le processus a été fluide et rapideSelon les rapports des électeurs, ils ont dû supporter des températures plus froides que d’habitude pour cette période de l’année, tombant à 5 degrés Celsius.

Le secrétaire d’État géorgien, Brad Raffensperger, avait déjà averti lors d’une conférence de presse lundi que, bien que l’État soit prêt pour la journée de mardi, des problèmes pourraient survenir dans les bureaux de vote “car il n’y a jamais eu d’élections parfaites. “.

Par conséquent, dit-il, quelque 2000 techniciens sera disponible pour répondre à tout échec présenté par les machines à voter nouvellement acquises.

Statut contesté

Cette année, la Géorgie est passée d’un bastion conservateur à un État oscillant que les démocrates pourraient arracher aux républicains, selon les sondages. Certains sondages placent même Joe Biden jusqu’à 7 points de pourcentage au-dessus du président Donald Trump.

La dernière fois qu’un candidat démocrate à la présidence a remporté cet État, c’était en 1992, lorsque Bill Clinton a battu George HW Bush. Auparavant, le démocrate Jimmy Carter, ancien gouverneur de l’État, a surpassé Ronald Reagan aux élections de 1976 et 1980.

En raison de l’incidence du coronavirus, quelque 3,9 millions de personnes ont voté tôt ou par courrier en Géorgie, un enregistrement dans cet état, qui lors des élections d’il y a quatre ans a rapporté un total de 4,1 millions d’électeurs.

Pour ces élections, les autorités de l’État prévoient qu’au total 6 millions d’électeurs voteront dans l’État.