Accueil News International L’Iran dépasse les 50000 décès dus au Covid-19 et les magasins rouvrent

L’Iran dépasse les 50000 décès dus au Covid-19 et les magasins rouvrent

EFE / EPA / ABEDIN TAHERKENAREH . / EPA / ABEDIN TAHERKENAREH

Téhéran, 5 décembre . .- L’Iran a dépassé les 50000 décès dus au covid-19 ce samedi, bien qu’il y ait eu une légère diminution du nombre d’infections en raison des restrictions sévères appliquées ces dernières semaines, les magasins ont donc rouvert dans la plupart des villes.
Selon le ministère de la Santé, au cours des dernières 24 heures, 321 personnes sont mortes de la covid-19, portant le nombre total de décès à 50 016 depuis février lorsque les premiers cas ont été détectés dans le pays.
De même, 12 151 personnes ont été infectées ce dernier jour, pour un total de 1 028 986.
Ces chiffres indiquent une légère amélioration stable depuis une semaine par rapport au mois dernier, lorsque les records de décès ont été battus, 486 le 16 novembre, et d’infections, 14051 le 27 novembre, ce qui a permis la réouverture de magasins dans de nombreuses villes. .
La réduction du nombre d’infections est due à la fermeture de tous les commerces et services non essentiels dans les villes à haut risque, entre autres mesures, le 21 novembre pendant deux semaines, ce qui a rendu les 160 villes qui étaient dans un état de l’alerte maximale est réduite à 64.
La fermeture des magasins est donc maintenue dans ces 64 villes, tandis que dans les autres, dont Téhéran, des centres commerciaux, des bazars, des pâtisseries, des agences immobilières et des restaurants, entre autres, ont ouvert aujourd’hui.
Le chef de la Chambre des syndicats de Téhéran, Qasem Nude Farahaní, a expliqué qu’à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 11 décembre, “les restaurateurs peuvent fournir des services à leurs clients avec un tiers de leur capacité”, a rapporté l’agence officielle iranienne de Nouvelles de l’IRNA.
Farahaní a ajouté que les heures d’ouverture, qui ont été réduites pendant plusieurs semaines à 18h00, peuvent être prolongées d’aujourd’hui jusqu’à 20h00.
Concernant le couvre-feu qui a été appliqué dans 160 villes en alerte maximale, de 21h00 à 4h00 du matin, les autorités ont décidé de le prolonger à partir d’aujourd’hui à 278 villes, y compris celles dans lesquelles les infections ont été réduites.
Le couvre-feu a pour objectif d’éviter les rassemblements familiaux lors des froides nuits d’automne qui, selon le vice-ministre de la Santé pour les affaires d’hygiène, Alí ​​Reza Raisí, peuvent représenter «51% de la cause de contagion».
Voyager en voiture entre les villes est toujours interdit et ceux qui enfreignent la loi seront condamnés à une amende.