« C’est peut-être la chose la plus sûre que les Vénézuéliens vont faire dans le reste de l’année », affirme-t-il.

MADRID, 16 sept. (EUROPA PRESS) –

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a insisté sur le fait que le renouvellement de l’Assemblée nationale est une « obligation » et a allégué que des protocoles sanitaires stricts seraient établis pour le jour du vote du 6 décembre: « C’est plus sûr que d’acheter au pharmacie ou rendez visite à un parent. « 

Maduro a écarté un hypothétique report des élections, remis en question à la fois par l’opposition politique interne, dirigée par Juan Guaidó, et par des puissances internationales telles que les États-Unis et l’Union européenne. L’UE n’a pas accepté d’envoyer des observateurs comme l’avait suggéré Caracas.

Le président vénézuélien soutient qu’il existe des « raisons impératives, de poids constitutionnel », de convoquer les citoyens aux urnes en moins de deux mois, en vue de renouveler le 5 janvier un Parlement qui, sauf surprises, cessera d’être contrôlé par l’opposition et passera aux mains du Chavisme.

Le vote, par ailleurs, se fera avec « des protocoles de biosécurité », a indiqué Maduro, qui a annoncé que les forces armées seront impliquées dans le déploiement et que des masques et gels hydroalcooliques seront distribués. « C’est peut-être la chose la plus sûre que les Vénézuéliens vont faire dans le reste de l’année », a-t-il déclaré dans un discours télévisé, selon VTV.

CLASSES PRESENTIELLES, REPORTEES

Maduro a nié qu’il y ait une incohérence pour reporter le retour en classe à janvier et, néanmoins, aller de l’avant avec la nomination électorale, en veillant à ce que « mettre les garçons et les filles dans les écoles et les lycées dans ces circonstances de pandémie soit contre-productif ». .

« C’est très différent qu’avec toutes les mesures de biosécurité protégées, les gens vont voter en toute sécurité puis quittent leur centre de vote », a ajouté le président, qui a rappelé que le Venezuela ne sera pas le premier pays à organiser des élections pendant la pandémie.

Le gouvernement vénézuélien a signalé mardi 1086 nouveaux cas de coronavirus, portant les résultats positifs à 62 655 depuis le début de la pandémie. Parmi ceux-ci, 11 792 seraient des cas actifs, tandis que 502 personnes ont perdu la vie, huit de plus que dans le solde précédent.