Une photo combinée montrant le prince héritier Mohammed Bin Salman à Osaka, au Japon en juin 2019 et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 9 février 2020. Spoutnik / Mikhail Klimentyev / Kremlin via REUTERS À L'ATTENTION DES RÉDACTEURS - CETTE IMAGE A ÉTÉ FOURNIE PAR UN TIERS ET REUTERS / Ronen Zvulun / Pool Une photo combinée montrant le prince héritier Mohammed Bin Salman à Osaka, au Japon en juin 2019 et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 9 février 2020. Spoutnik / Mikhail Klimentyev / Kremlin via REUTERS À L’ATTENTION DES RÉDACTEURS – CETTE IMAGE A ÉTÉ FOURNIE PAR UN TIERS ET REUTERS / Ronen Zvulun / Pool

Par Dan Williams

JERUSALEM, 23 novembre (.) – Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est rendu en Arabie saoudite et a rencontré son prince héritier, a déclaré lundi un responsable israélien, lors de ce qui serait la première visite publiquement confirmée d’un dirigeant israélien en un moment où les pays se rapprochent de l’Iran.

Plus tôt, les médias israéliens ont déclaré que Netanyahu s’était secrètement rendu dimanche à Neom sur la mer Rouge pour s’entretenir avec le prince héritier Mohammed ben Salmane et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

Les informations sur la rencontre entre le prince et Netanyahu ont été démenties par le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan Al Saud.

“J’ai rencontré Pompeo à l’aéroport et je l’ai accompagné à la réunion. Puis je l’ai ramené à l’aéroport. Les responsables saoudiens et américains étaient les seuls présents à tout moment”, a-t-il déclaré.

L’Arabie saoudite, berceau de l’islam, a longtemps défendu la cause palestinienne et évité les contacts officiels avec Israël.

Dans des remarques après le déni saoudien, Netanyahu s’est montré prudent face à tout voyage clandestin.

Interrogé lors d’une réunion de son parti de droite Likud sur une visite en Arabie saoudite, Netanyahu a répondu: “Êtes-vous sérieux? Mes amis, au cours de mes années, je n’ai jamais commenté de telles choses et je n’ai pas l’intention de commencer à le faire. maintenant”.

Cependant, interrogé sur les rapports des médias, Yoav Gallant, membre du cabinet de sécurité de Netanyahu, a déclaré à la radio militaire: “Le fait même que la réunion ait eu lieu et ait été rendue publique, même s’il s’agit d’un média officiel maintenant, c’est une question de grande importance. “

(Reportage supplémentaire de Raya Jalabi et Nidal al-Mughrabi; écrit par Dan Williams; édité en espagnol par Carlos Serrano)