Accueil News International Son et Kane mènent Tottenham contre Arsenal, Liverpool continue

Son et Kane mènent Tottenham contre Arsenal, Liverpool continue

Dans une exposition de leur partenaire stellaire Son Heung-min et Harry Kane, Tottenham (1er) a battu Arsenal (15e) 2-0 ce dimanche dans le derby de Londres à la 11e date, et a regagné la première place, avec le Liverpool (2e) suit son rythme en battant Wolverhampton (10e) 4-0.

Tottenham a condamné le duel en deux contre-buts magistralement terminés. Dans le premier Son Heung-Min a opté pour un superbe tir du flanc gauche à 30 mètres du cadre (minute 13) et dans le second le Sud-Coréen a tenu jusqu’à ce que Harry Kane le double, qui a frappé avec un coup de fouet du sommet de la petite zone (45 + 1).

– ‘Ce que nous cherchions’ –

“C’était ce que nous recherchions.” Sonny “et moi nous sommes sentis très à l’aise. Quand il me dépasse, il me fait du bien”, a déclaré Kane. Entre les deux, ils ont marqué 27 buts cette saison, toutes compétitions confondues.

Avec 2-0 contre, Arsenal a réalisé ses meilleures minutes en début de seconde période, mais il manquait de dynamite dans la zone rivale et n’a même pas été en mesure d’ouvrir son score à de bonnes occasions.

“Nous devons marquer des buts, si ce n’est pas insoutenable”, a déclaré l’entraîneur des Gunners Mikel Arteta.

Avec cette victoire, les Spurs ont ajouté 24 points, le même que Liverpool mais avec une meilleure différence de buts. Deux sont laissés derrière Chelsea (3e), qui avait pris la première place samedi après avoir battu Leeds (14e) 3-1.

“Nous avons grandi, j’imagine que beaucoup de gens auraient pensé que trois matchs d’affilée contre Manchester City, Chelsea et Arsenal pourraient être un moment où nous avons laissé des points, mais nous ne sommes pas revenus à la normale, nous sommes là”, a déclaré l’entraîneur du Spurs Jose Mourinho.

Plus tard, à Anfield, enfin avec un public – un maximum de 2 000 personnes dans les stades des villes où la pandémie est sous contrôle – les Reds ont passé une soirée placide.

L’Égyptien Mohamed Salah (24 ans), le Néerlandais Georginio Wijnaldum (58 ans), l’Allemand Joel Matip (67 ans) et le Portugais Nelson Semedo (78 buts contre son camp) ont scellé la victoire.

“Le jeu, l’ambiance … C’était tellement beau que ça m’a donné la chair de poule. Ils ont commencé le ‘Vous ne marcherez jamais seul’ – l’hymne de Liverpool – et c’était très beau, je ne l’avais jamais ressenti autant”, a déclaré le L’entraîneur des Reds Jurgen Klopp sur le retour des fans.

Avant, Leicester, quatrième avec 21 ans, s’imposait «in extremis» (2-1) en bas de Sheffield United, avec un but de l’incontournable Jamie Vardy.

– Vardy et Ayoze mènent Leicester –

Alors qu’il semblait que les Foxes se dirigeaient vers leur quatrième match consécutif sans victoire, toutes compétitions confondues, Vardy a frappé à la 90e minute.

Sur un ballon perdu au milieu de terrain par Sheffield, James Maddison a retrouvé l’international anglais, qui est allé à la limite du hors-jeu pour sceller les trois points.

Les Foxes avaient ouvert le score grâce à l’Espagnol Ayoze Pérez, qui a profité d’un ballon perdu dans la surface (24e). Deux minutes plus tard, dans un coin, Oliver McBurnie a égalisé pour Sheffield.

Auparavant, Crystal Palace (11e) avait fait un festin (5-1) contre West Bromwich (19e) avec des doublés de l’Ivoirien Wilfried Zaha (55 et 68) et du Belge Christian Benteke (59 et 82).

hap / pm / iga