Accueil News International Tâches en attente – Infobae

Tâches en attente – Infobae

Le joueur du Granada FC Yangel Hererra (r) célèbre avec ses coéquipiers après avoir marqué le premier but de son équipe lors de la première étape de la ronde de 32 de la Ligue Europa que les deux équipes ont joué au stade Los Cármenes.  EFE / Miguel Ángel Molina Le joueur du Granada FC Yangel Hererra (r) célèbre avec ses coéquipiers après avoir marqué le premier but de son équipe lors de la première étape de la ronde de 32 de la Ligue Europa que les deux équipes ont joué au stade Los Cármenes. . / Miguel Ángel Molina

Écriture sportive, 23 février . .- Des équipes telles que Naples, Bayer Leverkusen, Leicester et le PSV Eindhoven ont laissé en suspens pour le retour, au détriment d’une réaction ou d’un retour, le classement pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa .
Le premier tour des huitièmes de finale a ouvert la voie à Manchester United, Roma, Shakhtar, Villarreal, Tottenham, Ajax, Dinamo Zagreb ou Rangers, qui ont réalisé des scores fermes et puissants. La situation est en bonne voie pour le Club Brugge, Milan, Hoffenheim et Arsenal.
Leicester a laissé sa progression entre les mains du King Power Stadium. Le PSV a confié leur survie au Phillips Stadium et Leverkusen à la Bay Arena. Le stade Diego Armando Maradona nécessite cependant une bagarre, un retour à l’héroïque pour amender la défaite 2-0 à Grenade.
Grenade est l’une des sensations de la compétition. La peinture de Diego Martínez, débutante en Europe, vise à prolonger son histoire. Il a gagné à Nuevo Los Cármenes (2-0) et avec cette garantie il se rend en Italie pour prolonger son rêve européen et se placer parmi les seize premiers de la compétition. La surface napolitaine, déterminée à atteindre l’une des quatre premières places de Serie A, fait face à une situation difficile.
Leicester a récolté un score difficile contre le Slavia à Prague. Le représentant anglais, qui a dominé le Premier ministre il y a quelques semaines, où il joue un rôle brillant, a fait match nul vierge au match aller. Il doit s’imposer à King Power jeudi mais risque de concéder un but qui complique ses aspirations.
Le Bayer Leverkusen et le PSV Eindhoven ont l’intention de compenser leurs pertes au match aller, même si le fait de marquer facilite la tâche. L’équipe allemande, cinquième de la Bundesliga, s’est inclinée face aux Young Boys à Berne (4-3). Il est un but de la passe. Le PSV a quitté le Pirée battu face à l’Olympiacos (4-2), il leur faut deux buts aux Pays-Bas pour progresser.
Air of process ont les matchs de retour pour Manchester United, Roma, Shakhtar, Tottenham, Villarreal, Ajax, Dinamo Zagreb ou Rangers.
United s’est écrasé, bien que Turin, la Real Sociedad, se soit résignée à ses adieux européens après la reconnaissance du 0-4. Et Tottenham de Jose Mourinho affronte l’engagement de Londres avec un peu de calme après avoir battu l’Autrichien Wolfsberger 1-4 au match aller.
Les Roms voient également les huitièmes de finale après avoir attaqué Braga au Portugal (0-2), même score que l’Ukrainien Shakhtar a réalisé en Israël contre le Maccabi Tel Aviv et Villarreal contre Salzbourg. L’équipe d’Unai Emery, qui a réussi à obtenir une plus grande victoire contre la supériorité affichée, a un pied au tour suivant.
L’Ajax, le Dinamo Zagreb et les Rangers ont également gagné à domicile et sont proches du huitième bien qu’avec des revenus plus faibles que les autres. Les champions des Pays-Bas ont battu Lille (1-2) en France, qui est confiant de transférer à l’Europe son bon travail de Ligue 1. L’équipe de Christophe Galtier n’a pas abandonné malgré le revers du match aller.
Le Dinamo Zagreb a battu Krasnodar (2-3) en Russie et le duel est également inégal. Tout comme les Rangers de Steven Gerrard qui sont sortis victorieux d’Anvers (3-4). Milan, Arsenal, Hoffenheim et le Club Brugge sont restés favoris, ont récolté de bons scores dès le premier match mais doivent fermer les duels pour progresser dans le tirage au sort.
Arsenal a fait match nul face au Benfica à domicile (1-1) et compte bien soutenir la passe au stade Georgios Karaiskakis d’Athènes où il devra se déplacer pour agir comme un lieu affecté par les conditions de transfert entre les pays issus de la pandémie.
La situation de l’équipe de Mikel Arteta est similaire à celle de Milan, qui a raté la victoire à Belgrade face à l’Etoile Rouge au dernier moment (2-2) et doit condamner. Le même panorama a Hoffenheim, qui a quitté la Norvège avec un niveau (3-3) favorable mais pas définitif.