Les Phoenix Suns sont la dernière équipe de la NBA à être affectée par les protocoles de suivi liés à la pandémie de coronavirus, et le match qu’ils devaient jouer mercredi contre les Atlanta Hawks a été reporté par la ligue après avoir constaté que ce n’était pas le cas. ils auraient suffisamment de joueurs pour participer.

En outre, la NBA a révélé mercredi que 16 joueurs – de loin le plus en une semaine depuis l’ouverture des camps d’entraînement – ont été testés positifs pour le coronavirus lors de tests de diagnostic du 6 janvier au mardi.

L’analyse a été réalisée sur 497 joueurs, le nombre de positifs constitue donc une proportion de 3,2%.

Au cours des cinq semaines précédentes combinées, seuls 15 joueurs ont été testés positifs. Mais même le taux actuel est inférieur à ce que la NBA a dû affronter au début des camps, lorsque 48 joueurs infectés ont été détectés avant que l’entraînement puisse officiellement commencer tout au long de la ligue.

Le match des Suns-Hawks était le troisième du match de mercredi à être reporté, rejoignant celui de l’Utah à Washington et celui d’Orlando à Boston. C’est aussi la deuxième fois qu’une équipe fait face à des problèmes dus à la pandémie après avoir joué à Washington; le Miami Heat a perdu huit joueurs contre COVID après avoir visité les Wizards samedi.

“Pas idéal”, a tweeté le gardien des Hawks Kevin Huerter après avoir annoncé le report du match à Phoenix, le sixième de la ligue depuis dimanche, et le septième cette saison à cause du virus.

Les Philadelphia Suns, Hawks, Heat, Wizards et 76ers se sont retrouvés avec des listes décimées ces derniers jours, soit par des cas positifs, soit par la recherche de contacts.

Il n’est pas exclu que d’autres matches soient reportés.

Phoenix accueillera le Golden State vendredi et l’Indiana samedi. Washington doit se rendre à Detroit vendredi. Les Celtics confiants d’être locaux à Magic vendredi; Si ce duel peut être joué, ce sera le premier de Boston depuis une semaine.

Mardi, la ligue et le syndicat des joueurs ont annoncé des changements au protocole sanitaire qui s’appliqueront “pendant au moins les deux prochaines semaines”. Les joueurs et le personnel doivent rester dans leurs résidences lorsqu’ils sont dans leurs villes et ne pourront pas quitter leurs hôtels lorsqu’ils sont en tournée, entraînements et jeux étant une exception.

Les mesures supplémentaires adoptées mardi incluent une nouvelle règle interdisant les réunions d’avant-match dans les vestiaires qui durent plus de 10 minutes. Et toutes les personnes présentes à ces réunions devront porter un masque. Les réunions dans des espaces plus grands, comme un tribunal, devraient se tenir dans le respect de la distanciation sociale et du port de masques.

Les matchs reportés pourraient être reprogrammés pour la seconde moitié de la campagne. La ligue a publié un calendrier qui couvre le 4 mars en prévision de la possibilité de report.