La chanteuse Lady Gaga interprétera l’hymne national lors de l’inauguration de Joe Biden en tant que président des États-Unis le 20 janvier, lors d’une cérémonie qui célébrera la diversité du pays et à laquelle participera également la Latina Jennifer Lopez, a rapporté ce jeudi son comité d’inauguration.

«Nous sommes ravis d’annoncer un groupe inspiré de participants dynamiques (…) Ils représentent une image claire de l’immense diversité de notre grande nation et aideront à honorer et à célébrer les traditions de l’inauguration présidentielle», a déclaré Tony Allen, président du comité présidentiel de la investissement.

Biden et son vice-président, Kamala Harris, seront assermentés mercredi 20 janvier sur les marches ouest du Capitole.

Lady Gaga, l’une des stars actuelles de la musique, a été impliquée dans la campagne électorale et a demandé le vote pour Biden, ainsi que Jennifer Lopez, qui est apparue dans une vidéo électorale soutenant le démocrate avec son partenaire, Alex Rodríguez.

La cérémonie d’inauguration se déroulera sous un énorme dispositif de sécurité après l’attaque violente contre le Capitole la semaine dernière par une foule de partisans du président sortant Donald Trump, qui a fait cinq morts.

Le chef de la police de Washington, Robert Contee, a annoncé que plus de 20 000 membres de la Garde nationale seraient déployés dans les jours précédant et pendant l’investiture du président élu, craignant des affrontements violents.

Le centre de la capitale américaine est pratiquement militarisé et sa maire, Muriel Bowser, a demandé à ne pas se rendre au National Mall d’où historiquement le public se rassemble pour suivre l’inauguration.