L’attachée de presse de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany, a tenu vendredi son premier point de presse depuis le 1er octobre. Son dernier briefing était peut-être court, mais McEnany s’est toujours impliqué dans une dispute avec le journaliste de CNN Kaitlan Collins. Selon le Daily Beast, après avoir répondu à quelques questions et prononcé des remarques pré-écrites sur la présidence du président Donald Trump, McEnany a commencé à s’éloigner de son podium. Avant de le faire, Collins a essayé de poser une autre question, mais l’attachée de presse lui a dit qu’elle «n’appelle pas les militants», ce qui a conduit le journaliste à émettre une réfutation sévère de sa part.

McEnany a terminé ses remarques par une déclaration pré-écrite alléguant que les démocrates et la communauté du renseignement ont été “injustes” envers Trump pendant sa présidence. Elle a alors commencé à s’éloigner de son podium sans répondre à d’autres questions. Naturellement, les journalistes présents dans la salle ont continué à essayer d’attirer son attention pour lui poser des questions sur le président et son administration. Mais, avant de s’en aller, elle a dit à Collins de CNN: “Je n’appelle pas les militants.” Le journaliste a immédiatement riposté avec: “Je ne suis pas un activiste et vous n’avez répondu à aucune question depuis le 1er octobre. Et vous en avez juste pris environ cinq, Kayleigh. Cela ne fait pas votre travail – votre travail financé par les contribuables.” McEnany sortit de la pièce alors que Collins continuait de parler. Sur Twitter, la journaliste a continué à se défendre contre la déclaration de l’attachée de presse. Elle a d’abord expliqué exactement ce qui s’est passé pendant la situation et a ajouté: “Il est compréhensible que quelqu’un qui n’a pas fait son travail – répondant aux questions des journalistes – en quelques semaines confondre quelqu’un d’autre faisant le leur avec l’activisme.”

Le collègue de CNN de Collins, Joe Tapper, l’a félicitée pour la façon dont elle avait géré la situation. Sur Twitter, il a écrit: «@kaitlancollins est un militant pour la vérité et pour les faits. Et elle sera toujours dans cette pièce après le 20 janvier 2021. » La déclaration de Tapper a évoqué le fait que Trump n’occupera plus la Maison Blanche après le 20 janvier 2021 après avoir perdu l’élection présidentielle au profit de l’ancien vice-président Joe Biden, qui devait gagner après avoir obtenu suffisamment de votes du collège électoral. Bien que le président n’ait pas encore concédé l’élection et continue d’affirmer à tort qu’il y avait une «fraude» électorale généralisée (il n’y a aucune preuve pour étayer cette affirmation).