Dans une lettre adressée au chien de garde des examens Ofqual, le secrétaire à l’éducation a déclaré que les notes aux examens de cette année devraient être basées sur l’évaluation des enseignants, mais il souhaite «explorer la possibilité» de fournir des «tâches ou des documents définis en externe» pour donner aux enseignants plus de preuves sur lesquelles fonder leurs notes. . Une consultation de deux semaines sur les plans sera lancée la semaine prochaine.

M. Williamson a également promis qu’aucun algorithme ne sera utilisé pour normaliser la note de quiconque. Il a insisté sur le fait qu’il y aurait des contrôles externes sur les notes attribuées par les enseignants, mais que toute modification des notes devrait être l’exception.

Il a écrit: «Tout changement doit être basé sur des décisions humaines, et non sur un processus ou un algorithme automatique.» Cela vient après le chaos des résultats de l’année dernière qui a vu de nombreux étudiants manquer parce qu’un algorithme discrédité a été utilisé pour déterminer les notes.

M. Williamson a également déclaré que le jugement final de l’enseignant sur la note devrait être rendu le plus tard possible pour maximiser le temps d’enseignement restant et permettre aux étudiants de rattraper leur retard.

Simon Lebus, régulateur en chef à Ofqual, a déclaré que le fait de fonder les résultats sur les enseignants évaluant les performances de leurs élèves aura des implications. Il a ajouté: «Sans examens, nous n’atteindrons pas le même degré de fiabilité et de validité que les années normales.»

en relation

Dans un communiqué, M. Williamson a déclaré: «Je tiens à rassurer les élèves sur le fait que nous avons tiré des leçons de l’année dernière et que nous ferons confiance aux enseignants pour fournir les notes qui permettront aux jeunes de passer à l’étape suivante.

en relation

«Je sais que … en particulier, les jeunes sont profondément attachés à ces questions, c’est pourquoi nous, avec Ofqual, lancerons une consultation cette semaine pour donner l’opportunité de façonner l’approche des arrangements alternatifs.