L’auteur-compositeur-interprète Christopher Cross réfléchit à sa bataille contre le COVID-19 quelques mois plus tard, y faisant référence comme «les jours les plus sombres de ma vie». Cross a été présenté dans l’épisode de CBS Sunday Morning de ce week-end, où il a détaillé ses symptômes uniques du coronavirus. Le chanteur de “Ride Like the Wind” ne sera peut-être pas complètement rétabli avant mars 2021, voire jamais.

Cross a déclaré à Serena Altschul de CBS qu’il pensait avoir contracté le COVID-19 lors d’un concert à Mexico en mars. Il a été hospitalisé et maintenu en soins intensifs pendant 10 jours, et a été malade pendant environ trois semaines au total. Certains symptômes ont persisté, cependant, et en avril, on lui a diagnostiqué un syndrome de Guillain-Barre – un trouble nerveux qui l’a laissé partiellement paralysé. Les médecins ont déclaré que cela était probablement causé par le COVID-19, et Cross a admis qu’il y avait eu des moments effrayants pendant cette période.

«Il y a eu, vous savez, des moments où je suis venu à Jésus ou autre, où je cherchais l’aide que je pourrais obtenir à travers cela, pour sortir de cette chose. Parce que je n’étais pas sûr,» a déclaré Cross. “C’était les 10 pires jours de ma vie. Et je ne pouvais pas marcher, je pouvais à peine bouger. Et donc, c’était certainement les moments les plus sombres pour moi. Vous savez? C’était vraiment difficile.”

Cross, 69 ans, est surtout connu pour ses chansons à succès des années 1970 et 1980, principalement dans le genre facile à écouter. Il a déclaré à Altschul qu’il souhaitait partager son histoire pour exprimer la gravité de cette pandémie et pour aider autant d’autres personnes que possible à éviter son destin.

“Je ne suis pas une grande célébrité, mais il est important que les gens sachent que vous pouvez contracter cette maladie”, a-t-il déclaré. «Et donc, j’ai senti que c’était en quelque sorte mon obligation de partager avec les gens. ‘Ecoutez, c’est un gros problème. Comme, vous devez porter votre masque. Vous devez prendre soin les uns des autres. Parce que, tu sais, cela pourrait t’arriver. ‘”

Le syndrome de Guillain-Barre a temporairement mis Cross en fauteuil roulant, mais avec le temps, son traitement a réduit sa paralysie. Aujourd’hui, il utilise un caïn pour se déplacer, et de nombreuses fonctions motrices sont encore altérées, mais ses médecins espèrent qu’il retrouvera sa pleine force – ou s’en rapprochera.

«Ma marche est affectée», expliqua Cross. “Ma parole peut parfois être affectée. La mémoire est aussi un gros problème. Juste sur le plan neurologique, je suis un peu brumeux. Vous savez? Maintenant, je suis sous médication… un analgésique nerveux, qui peut aussi causer un peu de buée Mais tant que je ne pourrai pas m’en sortir à un moment donné, je ne saurai pas à quel point je serais clair. Mais la plupart des gens atteints de Guillain-Barre guérissent environ 90 à 100% en un an environ. “