Hashem Abedi, 23 ans, et Ahmed Hassan, 21 ans, sont accusés d’avoir causé des lésions corporelles à Paul Edwards à la prison de haute sécurité le 11 mai de l’année dernière.

Abedi est également accusé d’agression contre un autre garde, Nick Barnett, dans le même incident.

Abedi et Hassan ont été inculpés de l’attaque présumée contre M. Edwards le long de Muhammed Saeed, 22 ans, un autre délinquant terroriste condamné.

Les trois hommes doivent comparaître devant le tribunal en avril pour faire face aux accusations.

L’incident aurait eu lieu deux mois après la condamnation d’Abedi pour avoir comploté l’attentat meurtrier de la Manchester Arena qui a fait 23 morts et plus de 800 blessés.

(Ahmed Hassan a été condamné à perpétuité en mars pour l’attaque de Parsons Green / Met Police)

Son frère, Salman Abedi, a fait exploser un attentat-suicide dans le hall de l’arène en mai 2017 alors que les gens sortaient d’un concert d’Ariana Grande.

Hashem Abedi se trouvait en Libye au moment de l’attaque, mais a été reconnu coupable d’avoir joué un rôle déterminant dans l’attentat. Il purge actuellement une peine à perpétuité.

Hassan, un demandeur d’asile irakien, a fait exploser une bombe artisanale sur un train District Line à la gare de Parsons Green en septembre 2017.

Il a été reconnu coupable de tentative de meurtre à l’issue d’un procès en 2018 et purge également une peine de prison à vie.

Saeed, de Manchester, a admis la possession de documents terroristes et est derrière les barreaux en attendant d’être condamné.

Les trois hommes doivent comparaître devant le tribunal de première instance de Bromley le 7 avril, après avoir été inculpés mardi.

Ils sont tous accusés d’avoir causé des lésions corporelles réelles et Abedi fait face à une deuxième accusation d’agression contre un travailleur d’urgence.