Rhonda Fleming, une actrice aux cheveux roux qui a illuminé l’écran pendant les années 40 et 50 pour gagner le titre de «reine du technicolor», est décédée mercredi. Elle avait 97 ans. Fleming a joué dans plusieurs grands films, dont Spellbound d’Alfred Hitchcock et le classique du film noir Out of the Past. Ses autres films importants comprenaient The Buster Keaton Story, Gunfight at the OK Corral et A Connecticut Yankee in King Arthur’s Court.

Fleming est décédée à Santa Monica, en Californie, après une bataille contre une pneumonie par aspiration, a déclaré son assistante Carla Sapon à CNN. Elle a été admise à l’hôpital environ une semaine avant sa mort. Fleming a joué dans plus de 40 films dans les années 40 et 50 et a continué à apparaître dans des films et à la télévision régulièrement jusqu’en 1980.

Fleming est née Marilyn Louis à Hollywood et a commencé à jouer alors qu’elle était encore au lycée. Elle a été découverte par l’agent hollywoodien Henry Wilson, qui a inventé son nom de scène. Elle a signé son premier contrat hollywoodien avec le producteur indépendant David O. Selznick, qui l’a mise en morceaux dans In Old Oklahoma (1943) et le sous-estimé Since You Went Away (1944). En 1945, elle a marqué son premier rôle majeur, jouant une nymphomane dans Spellbound (1945). En 1947, elle a obtenu un rôle dans Out of the Past, le classique noir de 1947 avec Robert Mitchum, Jane Greer et Kirk Douglas. Cette même année, son premier rôle principal est venu dans Adventure Island.

En 1949, elle a été choisie face à Bing Crosby dans A Connecticut Yankee in King Arthur’s Court, qui était son premier film Technicolor. Cela l’a aidée à devenir une «reine du technicolor», un titre partagé avec Maureen O’Hara. Dans les années 1950, Fleming avait un contrat chez Paramount et a joué aux côtés du futur président Ronald Reagan dans The Last Outpost (1951). En 1953, elle joua Cléopâtre dans Serpent of the Nile. Fleming a également joué dans trois films 3-D au cours des années 50.

Fleming a continué à apparaître dans des films jusqu’à la fin des années 1950, travaillant sur Western Gunfight à l’OK Corral (1957) et The Buster Keaton Story (1957). Elle a pris sa semi-retraite en 1960 mais est toujours apparue dans des films et des émissions de télévision. Son dernier film a fini par être The Nude Bomb des années 1980, avec Don Adams et basé sur Get Smart. En 1990, elle est apparue dans un court métrage intitulé Waiting for the Wind.

Fleming, qui a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, s’est marié six fois et a eu un fils, Kent Lane. En 1991, elle et son cinquième mari, Ted Mann, ont créé la Rhonda Fleming Mann Clinic for Comprehensive Care au UCLA Medical Center. Ils ont également créé un centre de ressources pour les femmes atteintes de cancer et la bourse de recherche Rhonda Fleming Mann à la City of Hope, rapporte The Hollywood Reporter.