La productrice Rosy Ocampo et son équipe de travail ont aiguisé leurs yeux, ont utilisé l’Institut de recherche sociale et ont construit Vencer el Fear, un feuilleton original qui aborde les problèmes actuels mais sans les exagérations qui ont été critiquées pour le genre.

Le résultat a été une audience de plus de 3,5 millions de téléspectateurs à 20h30 et est également devenu une saga dont le troisième volet est sur le point de commencer.

“Surmonter le passé sera le nom et nous envisageons d’enregistrer au mois d’avril”, déclare Rosy Ocampo.

Le producteur promet qu’à la fin de cette telenovela, ils annonceront le nombre d’appels reçus au cours des émissions, car à la fin de chaque épisode, le casting donnerait un message accompagné de hotlines au cas où ils vivraient circonstances qui ont été dépeintes dans l’histoire.

«La communication avec les lignes a été incroyable, et cela témoigne de l’effet qu’une histoire a», dit-il.

Dans ce troisième volet, la question de l’avortement sera abordée.

«Dans Vaincre la peur (le premier opus), nous montrons précisément quel est le moyen de prévenir la grossesse, ici nous voulions montrer une réalité très triste qui est la vente de jeunes filles, mineures, à des hommes plus âgés. Dans les tranches ultérieures, la question de l’avortement sera discutée car c’est certainement l’un des problèmes les plus actuels des femmes, il y a ceux qui discriminent une femme qui décide d’avorter, il y a ceux qui diabolisent l’avortement et il y a ceux qui le voient comme une solution ou une solution à un problème encore plus grave ».

La deuxième partie de la franchise, Overcome Heartbreak, est actuellement en ondes et se terminera en février.