COVID-19 :

Il coronavirus détecté fin 2019 en Chine et étendu dans le monde entier au premier semestre 2020 ça a complètement changé nos vies. Afin d’éviter la contagion, nous avons dû changer nos habitudes de vie ces derniers mois. Le masque, accessoire jusqu’ici peu utilisé par la société en général, est devenu indispensable pour arrêter la propagation du pathogène.

L’arrivée de SRAS-CoV-2 il a également fait de notre lexique, avec une nouvelle terminologie associée à la pandémie. Le mot coronavirus a été le plus recherché sur Internet en 2020, mais ce n’est pas le seul qui s’est démarqué au cours de la dernière année. Le confinement était le mot de l’année pour la Fondation pour l’espagnol d’urgence (FundéuRAE). À certaines occasions, ce terme peut être confondu avec des termes similaires tels que isolement ou quarantaine.

Confinement

L’Académie royale espagnole (RAE) définit ce terme, dans son second sens, comme “isolement temporaire et généralement imposé d’une population, une personne ou un groupe pour des raisons de santé ou de sécurité. “C’est l’un des les mesures les plus drastiques, sinon les plus, qui peuvent être prises pour limiter la mobilité d’un groupe de personnes dans une situation d’alerte sanitaire comme celle que nous vivons ces jours-ci.

Isolement

Ce terme, en ce qui concerne le coronavirus, consiste selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en “séparer les personnes atteintes des symptômes du COVID-19 et ils peuvent être contagieux pour empêcher la propagation de la maladie. “Cela se produit lorsqu’une personne a le symptômes du coronavirus, tels que fièvre ou toux, ou lorsqu’il a été testé positif. Le RAE le complète en se référant au “au secret”Il s’agit de rester à l’écart des autres personnes qui ne présentent pas de symptômes.

Quarantaine

Enfin, le terme quarantaine, qui est similaire au précédent, bien qu’avec des nuances. Ceci, selon Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a lieu dans les gens “qui peut avoir été exposé au virus”. De cette manière, les contacts étroits de quelqu’un qui a été testé positif doit rester en quarantaine au cas où ils seraient également infectés. Le RAE le définit comme «l’isolement préventif auquel il est soumis pendant un certain temps, pour des raisons de santé, aux personnes, aux animaux ou aux choses“.