COVID-19 :

LA PAZ, Bolivie – L’ancien président Evo Morales (2006-2019) “est en bonne santé” après avoir été testé positif au COVID-19 et se rétablit dans une clinique privée de la ville de Cochabamba, dans le centre de la Bolivie, a rapporté mercredi un sénateur et chef du parti de l’ancien président.

“Il est mieux; Il est déjà en bonne santé », a déclaré le sénateur Leonardo Loza, très proche de Morales.

La confirmation est venue après deux jours de spéculations sur la santé de l’ex-président.

«Jusqu’à ce qu’il y ait un diagnostic médical, nous ne pouvions pas confirmer», a expliqué Loza, également dirigeant des producteurs de coca comme Morales, dans des déclarations aux journalistes à Cochabamba dans le centre du pays.

Morales lui-même a accusé la droite de répandre de fausses rumeurs sur sa santé. La veille, il a déclaré sur son compte Twitter qu’il allait “très bien” et a remercié les gens “qui se soucient” de sa santé, mais n’a pas confirmé s’il avait le virus.

Le politicien de 61 ans a participé activement à des rassemblements massifs de son parti, le Mouvement pour le socialisme (MAS), pour élire des candidats aux gouverneurs et aux maires pour les élections du 7 mars.

Evo Morales est rentré en Bolivie lundi un an après son départ brusque du pays, dénonçant avoir été contraint par un coup d’État.

Morales était toujours hermétique à sa santé. En tant que président du pays, il s’est rendu à Cuba pour soigner des polypes dans la gorge. Il est retourné sur l’île en février 2020 pour un contrôle alors qu’il se réfugiait en Argentine.

Le premier président indigène de Bolivie a démissionné en novembre 2019 après près de 14 ans au pouvoir forcé par des manifestations massives qui l’ont accusé d’avoir monté une fraude aux élections d’octobre 2019, alors qu’il se présentait pour un quatrième mandat.

Il est retourné en Bolivie en novembre de l’année dernière après que son parti ait remporté les élections avec Luis Arce. Depuis, il dirige son groupe et le plus grand syndicat de producteurs de coca de son fief de Chapare, dans le centre, où il vit.