Accueil News Santé Coronavirus : Jon Ander Ulazia: “Ipurua sans les fans, ce n’est pas...

Coronavirus : Jon Ander Ulazia: “Ipurua sans les fans, ce n’est pas Ipurua”

COVID-19 :

Jon Ander Ulazia, PDG de Eibar, J’affirme que “Ipurua sans les fans, ce n’est pas Ipurua”, faisant référence au fait que l’équipe de première division du Gipuzkoan ne connaît toujours pas la victoire à domicile lors de la saison 2020-2021. Le fait que les six matchs disputés à domicile se soient déroulés à huis clos en raison du coronavirus, sans supporters dans les tribunes, est remarqué par les Catalans, qui lundi (21 heures) ils recevront Valence dans le duel qui clôturera la 12e journée. Encore une fois, Ipurua sera une fois de plus vide et silencieux, avec les seules voix des footballeurs et des entraîneurs pendant le match.

Bouclier / drapeau d'Eibar

Ulazia Il a fait ces déclarations à l’issue de l’assemblée générale ordinaire des actionnaires d’Eibar tenue jeudi, qui s’est tenue par voie électronique, sans la présence des propriétaires du club d’Eibar. C’était la première fois au cours des 80 ans d’histoire du Barça que l’assemblée annuelle (anciennement assemblée générale et assemblée générale depuis que l’entité est devenue une société sportive en 1992) se tient par télématique, à distance, pour éviter la contagion . Le sommet a été inauguré dans la nouvelle salle de presse d’Ipurua, au rez-de-chaussée de la tribune ouest rénovée et agrandie.

Au cours de la réunion télématique, Ulazia et le président, Amaia Gorostiza, a expliqué que le club travaille pour que les fans reviennent à Ipurua pendant cette campagne, dès que la situation épidémiologique le permet. “Bien sûr que oui. Ipurua sans fans n’est pas Ipurua, et les résultats sportifs le montrent. (faisant référence au fait que l’équipe d’Eibar ne connaît toujours pas la victoire à domicile). C’est l’une de nos priorités. Nous avons eu plusieurs réunions, comme l’a expliqué le président d’Eibar lors de l’assemblée générale des actionnaires, Amaia Gorostiza, qui a rencontré le président de la CSD (Conseil supérieur des sports), Irene Lozano, pour parler de ce sujet. Nous avons eu d’autres réunions et contacts sur cette question avec LaLiga (direction du club). Nous espérons qu’à mesure que la situation de l’épidémie de COVID-19 s’améliorera, nous pourrons annoncer de bonnes nouvelles », a-t-il déclaré. Jon Ander Ulazia à la fin de la réunion.

Le président, Amaia Gorostiza a même donné des délais pour le retour des fans dans les stades, et a annoncé que LaLiga (association des clubs de football professionnels) demandera le CSD (Conseil supérieur des sports), qu’une partie du public peut revenir sur les stands des champs fin janvier ou en février, si tout va bien sanitaire. «Je pense que la situation épidémiologique n’est pas bonne, mais elle s’améliore. Vous devez attendre que Noël passe, voir quels sont les résultats de santé après ces dates, dans lequel de nombreuses personnes, famille et amis se réunissent. Je pense que la société est très consciente de l’épidémie pour prévenir les infections. Voyons si les résultats sont bons après Noël, pour pouvoir compter sur la présence d’adeptes dans les champs. Nous en avons besoin, après avoir vu les résultats sportifs des matchs à domicile. Ipurua sans le public, ce n’est pas Ipurua. Les joueurs manquent beaucoup aux fans dans les matchs, bien sûr. Nous y travaillons », a-t-il expliqué. Ulazia.

Le directeur d’Eibar a également fait une évaluation de l’assemblée des actionnaires, qui pour la première fois ne s’est pas déroulée en personne, mais à distance, puisque certains actionnaires ont voté en ligne (auparavant ils s’étaient enregistrés avec leurs identifiants numériques) et le reste des propriétaires du club, ainsi que les partenaires et les fans en général, ont pu suivre la rencontre sur la chaîne YouTube de l’entité Gipuzkoan, accessible depuis le site du Barça. “Les sensations ont été bonnes et nous sommes heureux. Nous avons fait l’histoire, car il s’agissait de la première assemblée générale des actionnaires entièrement télématique, forcée par les circonstances du coronavirus. Le système informatique et le vote par Internet ont bien fonctionné. La participation a été bonne étant donné qu’il s’agissait d’une assemblée générale ordinaire des actionnaires. 251 propriétaires ont assisté à la réunion virtuelle en ligne (ils étaient connectés au site Web du Barça) représentant 10 983 actions, soit 23% du capital du club. Ce pourcentage est presque similaire à celui des autres réunions d’actionnaires en personne. Il y a eu intervention et participation (faisant référence au fait que deux actionnaires ont pu poser des questions par téléphone dans la section «Questions et demandes» de la réunion), et c’est positif », a-t-il déclaré. Jon Ander Ulazia.

Regard vers le futur Eibar envisagera de donner une continuité à cette nouvelle modalité de présence télématique aux assemblées générales ordinaires, de sorte que la participation à l’assemblée annuelle de l’actionnariat augmente massivement, ce qui est très hétérogène (la plupart des actionnaires sont de petits propriétaires, avec peu de titres, et répartis dans le monde, formant une minorité majoritaire). «C’est notre défi. Nous avons 11000 actionnaires, répartis dans 69 pays. Ce que nous voulons, tournés vers l’avenir, c’est qu’il y ait des actionnaires présents au Théâtre Coliseo (siège habituel des assemblées générales du Barça), et d’autres votant de chez eux, à distance et par télématique, avec un ordinateur ou autre dispositif informatique connecté. à Internet. Notre défi est d’augmenter la participation des actionnaires, ce qui sera bon pour tout le monde », a-t-il déclaré.

Il y a eu un soutien majoritaire pour tous les points de l’ordre du jour, approuver les comptes de la saison 2019-2020 (dans lequel Eibar a obtenu un bénéfice de 12 millions d’euros avant impôts malgré le coronavirus), et, aussi, le budget de la campagne 2020-2021 (58 millions). “La confiance des actionnaires dans notre travail a été démontrée. Il faut l’apprécier, car 2020 est une année très difficile et compliquée en raison du COVID-19 et de la crise mondiale qui a provoqué la pandémie. Nous sommes satisfaits des résultats de l’assemblée et pour la confiance des actionnaires. Nous continuerons à travailler pour ne pas décevoir la confiance des actionnaires », a-t-il déclaré.

Les travaux de la cité sportive d’Areitio débuteront dans des semaines ou des mois

Lors du sommet du Barça, Le conseil d’administration d’Eibar a également précisé que le club continue de parier sur la réalisation du projet d’une ville sportive dans l’Alto de Areitio, dans la municipalité de Biscaye de Mallabia, où cinq terrains de football seront construits pour la première équipe, la filiale, l’équipe féminine et toute l’équipe de jeunes du Barça. “Cela coûte cher, et le processus précédent a pris plus de temps que nous le voulions; mais dans les prochains jours, nous lancerons les appels d’offres, en invitant les entreprises à présenter leurs offres pour construire la ville sportive. Nous sommes un peu plus proches d’Areitio C’est le projet le plus important de l’histoire d’Eibar, nous faisons beaucoup d’efforts, et bientôt nous ferons un petit pas plus loin. Nous espérons commencer les travaux bientôt. C’est une bonne nouvelle pour l’Eibar et les Catalans en général “A souligné Ulazia jeudi.

Cependant, le PDG lui-même, dans une interview réalisée mardi dernier sur «Radio Euskadi», n’a pas évoqué une échéance aussi immédiate pour le démarrage de ce projet. “Les procédures nous ont pris plus de temps que prévu. Heureusement, nous avons déjà présenté aux administrations compétentes dans ce cas, à la fois la mairie de Mallabia, ainsi que la direction de l’administration de l’environnement du gouvernement basque, deux projets afin de démarrer la réalisation du projet. Nous attendons les autorisations respectives pour procéder à l’appel d’offres, dans lequel nous travaillons déjà, afin de démarrer les travaux dans les semaines ou les mois à venir », a-t-il annoncé. Ulazia mardi sur «Radio Euskadi».

Conseil télématique de la Fondation Eibar le 16 décembre à Ipurua

La fondation de Eibar (SD Eibar Fundazioa) tiendra son assemblée générale le Mercredi 16 décembre (19h) à Ipurua télématique en raison du coronavirus, et qui peut être suivi via la chaîne YouTube officielle du club.

La nouvelle salle de presse d’Ipurua sera le lieu de présentation des comptes (généralement la réunion a lieu à Portalea), du budget de la fondation et des principaux projets sociaux.

L’événement débutera par le discours du président, Amaia Gorostiza. Puis le PDG, Jon Ander Ulazia, procédera à la lecture et à l’explication des comptes de la saison 2019-2020 et du budget de la campagne 2020-2021. À la fin, l’événement sera clôturé par le vice-président de SD Eibar Fundazioa, Mikel Larrañaga, qui passera en revue les axes stratégiques et les principaux projets de la fondation.

La fondation a préparé le rapport 2019-2020, qui est disponible sur le site du Barça (https://www.sdeibar.com/noticias/noticias-fundazioa), où sont rassemblés les étapes les plus marquantes de l’année. Certains des projets stratégiques de la fondation ont dû être reportés ou paralysés en raison du déclenchement de la pandémie en mars dernier. Compte tenu de l’impossibilité de tenir un acte avec le public, la signature des subventions annuelles qui SD Eibar Fundazioa des subventions aux clubs sportifs d’Eibar auront lieu dans les semaines à venir.

Le budget de la fondation pour la saison 2019-2020 était de 1,6 million d’euros (avec un solde sans gains ni pertes). L’argent que SD Eibar Fundazioa déplacera dans la campagne 2020-2021 sera plus élevé (2,3 millions), et il est également prévu que les revenus et les dépenses seront les mêmes. Pour promouvoir le sport non professionnel, la fondation allouera 150 000 euros au cours de l’exercice 2020-2021. Lors de la campagne 2019-2020, il a alloué 100000 euros à 13 clubs sportifs d’Eibar (soit le même montant que celui octroyé par la mairie d’Eibar à ces entités).