Accueil News Santé Coronavirus : L’Andalousie ajoute plus de 6000 cas et 25 décès pour...

Coronavirus : L’Andalousie ajoute plus de 6000 cas et 25 décès pour la deuxième journée consécutive

COVID-19 :

Les cas de coronavirus en Andalousie dépassent 6000 un jour de plus positifs détectés en seulement 24 heures. Ces chiffres sont les pires de toute la pandémie, ni dans la première ni dans la deuxième vague n’avaient été détectés en une seule semaine. Ces mauvais chiffres ont conduit la Junta de Andalucía à prendre des mesures, les restrictions sont une réalité destinée à obtenir de meilleurs records. L’enfermement provincial vise à éviter les déplacements et à délimiter des zones dans ce combat qui appartient à tous. L’Andalousie bat des records positifs et se prépare à battre cette troisième vague avec de nouvelles mesures.

Plus de 6000 nouveaux positifs en Andalousie en une seule journée

La La somme des points positifs en Andalousie continue d’augmenter. Ce samedi 16 janvier, 6297 cas de coronavirus, la deuxième journée consécutive avec plus de 6000 positifs et le troisième plus grand nombre de pandémie. Les premiers jours de janvier ont été compliqués au niveau de l’augmentation des cas de coronavirus. Rien n’a été fait pour arrêter une augmentation considérable du nombre de positifs, l’Andalousie suit la tendance générale de toute l’Espagne et de l’Europe, avec le coronavirus endémique sur tout le continent.

Par provinces, Malaga mène à nouveau la contagion et ajoute pour la quatrième journée consécutive plus d’un millier, avec 1 334, suivi de Séville avec 1213, Cadix avec 835, Almería avec 674, Grenade avec 669, Cordoue avec 573, Jaén avec 522 et Huelva avec 477. Cadix est le seul à réussir réduire le nombre d’infections à moins de mille. Malaga continue avec un chiffre similaire ces derniers jours, plus de 1000 personnes infectées concentrent une grande partie des points positifs de toute la communauté.

Les 6297 infections à ce jour représentent le troisième plus grand nombre de cas en 24 heures depuis le début de la pandémie, dépassé seulement par les 6 664 positifs vendredi et les 6 882 enregistrés mercredi de cette semaine. Jeudi, il y a eu 5 723 positifs, mardi 2 508 et lundi 4 896. La somme totale de cette semaine se traduira par les pires données accumulées en sept jours de toute la pandémie, en attendant le résultat demain.

25 décès et plus de 2000 admis avec un coronavirus

L'Andalousie ajoute plus de 6000 cas et 25 décès pour la deuxième journée consécutive

Décès de cette maladie ce jour-là, le 16 janvier montant à 25. Cadix est celle qui enregistre le plus avec dix, suivie de Malaga avec sept, Jaén avec trois, Séville avec deux, Almería, Córdoba et Huelva avec un. A Grenade, personne n’est mort ce jour-là. L’objectif est d’arriver aux chiffres de cette dernière province sans aucun défunt.

Le virus peut causer de graves dommages aux plus faibles, qui sont ceux qui souffrent à la première personne d’une maladie totalement imprévisible. On ne sait pas comment l’arrêter ou éviter d’être infecté, les probabilités sont les mêmes, c’est une loterie dont personne ne sait si elle va toucher ou non. Les personnes en bonne santé finissent par être admises sans raison à cause d’un virus qui peut être très cruel.

Ceux admis avec un coronavirus dépassent déjà les 2000. Les patients hospitalisés totalisent leur quatorzième jour consécutif d’augmentation à 2080, soit 164 de plus que la veille et qui représente l’augmentation quotidienne la plus élevée depuis le 10 novembre, dont 335 en unité de soins intensifs (USI), 27 de plus que vendredi et la plus forte hausse depuis le 8 novembre.

La pression hospitalière augmente jusqu’à quelques nombres qui commencent à être très similaires à ceux du pic de la deuxième vague. La première vague a été une course triomphale pour l’Andalousie qui a montré toute sa force. Le second, le territoire a subi les conséquences d’une augmentation sans précédent des infections. Ce troisième a commencé avec des milliers de positifs détectés en une seule journée.

Le vaccin sera le dernier espoir pour arrêter une pandémie qui sévit dans le monde. Les économies plus ou moins puissantes ne sont pas capables d’arrêter l’augmentation des positifs qui a atteint presque tous les pays. L’Andalousie lancera de nouvelles mesures visant à tenter de réduire la pression hospitalière. Les points positifs sont un moyen d’isoler les personnes qui peuvent infecter ou provoquer des cas graves chez les personnes auxquelles le virus atteint le plus fort.

Cette communauté autonome a rejoint Afin de gagner la plus grande des luttes, après des sacrifices après des sacrifices, le coronavirus a atteint des niveaux maximaux sur tout le territoire. Ces prochains jours pourraient devenir essentiels pour déterminer la progression d’une pandémie qui rebondit. Les nouvelles restrictions et le vaccin finiront par être le dernier espoir pour de nombreuses familles qui surveillent ce virus de très près. Les hôpitaux continuent de recevoir de plus en plus d’hospitalisés