COVID-19 :

La diminution du nombre de personnes hospitalisées en Andalousie se poursuit à un bon rythme, cet indicateur est très positif lorsqu’il s’agit de rendre compte de la progression de la pandémie dans cette communauté autonome. La pression hospitalière exercée par le coronavirus peut mettre en péril la prise en charge du reste des pathologies et, en outre, indique la gravité de ce virus sur les groupes les plus vulnérables. Les épidémies dans les maisons de retraite sont dans le viseur de la Junta de Andalucía, elles empêcheront les personnes âgées.

2490 somme positive en Andalousie en une seule journée, mais baisse de 220 hospitalisés

L’un de chaux et l’autre de sable que les Andalous ont réalisé ce week-end. Les meilleures données aujourd’hui les 220 sont-ils moins hospitalisés. Un montant qui continue de marquer la dynamique des jours précédents, avec une baisse considérable. Pour la cinquième journée consécutive, leur pression de soins due au coronavirus est réduite, au total il y en a 2727. Sur ce nombre, 501 se trouvent dans une unité de soins intensifs (USI), onze de moins que la veille et 27 de moins que mercredi où le plus grand nombre de pandémie a été enregistré.

Dans la continuité des indicateurs actuels, une diminution nécessaire est en train d’être atteinte en termes de nombre de personnes admises pour coronavirus, ce qui se traduit également par une diminution des infections et des décès. Le virus semble avoir commencé à ralentir dans cette communauté autonome qui tente depuis des semaines de trouver des moyens d’arrêter l’augmentation des cas. Il y parvient grâce à une série de mesures essentielles.

L’autre bonne donnée du jour, en plus de la diminution du nombre de patients hospitalisés, concerne le nombre de cas positifs détectés. Cas diagnostiqués en les dernières 24 heures représentent un total de 2490, 934 de moins que les 3424 positifs de la veille et 1 103 de moins que les 3 593 de dimanche dernier. Une tendance à la baisse qui semble se traduire en chiffres réels appliqués aux différentes provinces qui détectent de moins en moins de cas par PCR. Le virus n’affecte pas toute l’Andalousie de la même manière, Grenade mène l’augmentation des infections avec 680. Ils sont suivis par Cádiz avec 545, Séville avec 398, Malaga avec 262, Almería avec 193, Huelva et Jaén avec 161 chacun et Cordoue avec 90.

Séville n’est plus la province avec le plus de cas, laissant la place à Grenade qui est l’une des zones les plus touchées par le virus. C’est également le premier qui a reçu l’attention de la Junta de Andalucía avec des mesures visant à mettre fin à l’augmentation des cas positifs, la réduction des cas est remarquable, même si elle continue de mener les points positifs dans cette communauté. La lutte contre cette pandémie se poursuit plus fort que jamais pour éviter davantage de décès, aujourd’hui 18 noms seront ajoutés à la liste des décès.

Les 18 décès de ce jour s’ajoutent après que 50 ont été enregistrés samedi, 55 le vendredi, 49 le jeudi, 72 le mercredi, 89 le mardi, 22 le lundi et 35 dimanche dernier. C’est le chiffre le plus bas cette semaine et il devrait baisser de plus en plus. Un bon signe qui indique que l’Andalousie commence à voir la lumière au bout du tunnel, du moins aujourd’hui, les données qui font référence au coronavirus sont de plus en plus encourageantes.