COVID-19 :

Le coronavirus ne s’arrête pas en Andalousie, les données enregistrées aujourd’hui, mercredi 13 janvier, sont record. Il a atteint près de 7 000 positifs détectés en une seule journée, le nombre le plus élevé de toute la pandémie a déclenché toutes les alarmes. Depuis l’arrivée du virus dans cette communauté, un nombre aussi élevé de personnes positives à la PCR n’avait pas été atteint. Le rythme auquel cette maladie progresse à travers le territoire atteint aujourd’hui un maximum historique qui s’ajoute à une liste de données négatives.

Près de 7000 positifs dans le coronavirus enregistrés en Andalousie

Ce mercredi 13 janvier, ils se sont inscrits un total de 6882 cas de coronavirus, un chiffre bien supérieur aux 2 508 infections de la veille. Le virus a presque triplé, montrant qu’il est très actif en Andalousie. Il est vrai que c’est le plus grand nombre de positifs de toute la pandémie, un pic qui arrive quelques jours après le début de cette nouvelle année.

Les 6 882 infections enregistrées à ce jour dépassent les 5 622 cas atteints le 31 octobre, le plus grand nombre de cas positifs en une seule journée de toute la pandémie. De plus, les points positifs de cette journée sont nettement supérieurs aux 2 508 de la veille et aux 2 391 de mercredi de la semaine dernière.

Par provinces, Malaga mène un jour de plus dans les infections avec 1417, suivie par Séville avec 1 354 et Cadix avec 1 270. Au-dessous d’un millier se trouvent les autres provinces avec: 606 à Jaén, 603 à Grenade, 583 à Cordoue, 552 à Almería et 497 à Huelva. Les données ne sont bonnes dans aucune des provinces andalouses qui sont passées de moins de 100 cas quotidiens à la multiplication de ce montant par plus de 10.

En ce jour noir de la lutte contre le coronavirus en Andalousie, 35 décès ont été recensés. Cadix avec sept morts est celle qui enregistre le plus, suivie de Jaén avec six, Séville avec cinq, Cordoue et Grenade avec quatre chacune, Almería, Málaga et Huelva avec trois. Ces défunts représentent le pire visage d’un coronavirus qui fait des ravages dans tout le pays.

Augmentation des hospitalisés avec coronavirus en Andalousie

L'Andalousie enregistre près de 7000 positifs, un record d'infections de toute la pandémie

Les plantes réservées aux personnes atteintes de coronavirus en Andalousie se remplissent parfois. Les hôpitaux andalous ajoutent 162 hospitalisés pour coronavirus jusqu’à 1 697 et 15 admissions aux soins intensifs jusqu’à 284. Une augmentation considérable en une seule journée qui fait craindre le pire. La troisième vague semble être en cours d’expansion, les positifs et les hospitalisations continuent d’augmenter.

Les personnes hospitalisées ce mercredi sont 625 de plus que celles qui ont eu le même jour la semaine dernière. 134 ont été ajoutés mardi, lundi 0, dimanche 79, samedi 38, vendredi 106, jeudi 16, mercredi dernier 18. Malgré ces données qui n’arrêtent pas de remonter, on est loin du pic connu en la deuxième vague qui était pire que la première en termes de patients hospitalisés et d’infections.

Les 1697 patients hospitalisés recensés ce mercredi sont 1011 de moins que les 2708 enregistrés le 30 mars dans le pic maximal de la première vague et 1781 de moins que les 3478 du pic de patients hospitalisés de la deuxième vague le 10 novembre. La pression sanitaire est plus faible qu’au pic de la deuxième vague, mais la peur des infections qui n’arrêtent pas de monter est présente. L’ombre de l’effondrement de l’hôpital qui n’a pas eu lieu en Andalousie met les professionnels en alerte.

L’Andalousie a vu ces jours-ci comment le taux d’incidence des cas de coronavirus a augmenté pour chacun 100000 habitants au cours des 14 derniers jours jusqu’à 360,2, un chiffre supérieur de 45,9 points aux 314,3 de mardi. Ce chiffre est toujours inférieur à d’autres communautés autonomes comme la Catalogne, qui est supérieur à 500, l’Andalousie a appliqué les restrictions de telle manière qu’elle a réussi à maintenir un bon cap sans mettre son économie en péril.

Juanma Moreno n’hésitera pas à appliquer les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de tous les Andalous. Cette communauté fait partie de celles qui ont vacciné le plus de monde, grâce à un plan ordonné et préparé qui a permis de commencer à vacciner une partie de sa population avec la première dose de Pfizer.

Le grand espoir de ce vaccin mis de manière exemplaire en Andalousie peut donner un peu de lumière à une communauté autonome qui a amorcé une hausse inquiétante en termes de nombre de positifs. La bataille continue, l’effort de tous les Andalous finira par aboutir à la fin d’une pandémie qui, pour l’instant, est encore très active sur le territoire.