COVID-19 :

La Junta de Andalucía a annoncé ce mercredi que dans les prochains jours, ils annonceraient de nouvelles mesures pour arrêter l’avancée du coronavirus, parmi lesquelles ils mettront en évidence restrictions de mobilité (éventuellement interdiction de la mobilité interprovinciale) et une avance plus que probable du temps de la couvre feu, maintenant réglé à 22h00 la nuit.

Le comité d’experts qui conseille le gouvernement andalou sur la pandémie de coronavirus décidera ce vendredi 15 “renforcer” les restrictions actuelles dues à l’augmentation «inquiétante» des infections et des admissions à l’hôpital qui a lieu ces derniers jours dans la communauté.

Cela a été annoncé ce mercredi dans des déclarations à Canal Sur Radio, recueillies par Europa Press, le ministre de la Santé et de la Famille, Jesús Aguirre, qui a indiqué que les données sont “inquiétantes”, avec une augmentation exponentielle de l’incidence cumulée. pour 100 000 habitants, hier, 314 cas. Il a ajouté qu’il y avait également une augmentation significative des admissions à l’hôpital, ce qui dans les prochains jours pourrait entraîner des admissions aux soins intensifs et des décès.

Il a insisté sur le fait que l’ensemble du gouvernement andalou est très préoccupé en raison de l’évolution de la pandémie en Andalousie ces derniers jours et a ajouté que, bien que nous soyons “Assez bien” Par rapport au reste de l’Espagne, “cela ne peut pas être une consolation” et il faut avoir raison de prendre des décisions face à une détérioration prévisible de la situation.

En ce sens, il a déclaré que ce vendredi le Comité consultatif sur les alertes de santé publique à fort impact se réunira en Andalousie, pour décider de “mesures plus restrictives” que celles adoptées la semaine dernière, qui affecteront, selon toute probabilité, le “mobilité”. Il n’exclut pas non plus qu’il y ait des changements dans le couvre-feu, qui est actuellement de 22 heures à 6 heures.

Il a expliqué que l’intention est que les nouvelles restrictions soient publiées dans le Journal officiel de la Junta de Andalucía (BOJA) Samedi et entrer en vigueur dans le dimanche soir au lundi 18.

Comme on se le rappellera, ce lundi 11 les nouvelles restrictions décidées par le gouvernement andalou pour stopper la contagion du coronavirus dans la communauté autonome sont entrées en vigueur, une fois les vacances de Noël passées. L’objectif est qu’il reste en vigueur jusqu’à minuit du dimanche 24 au lundi 25 de ce mois.

Ainsi, l’Andalousie est à nouveau périmètre fermé et vous ne pouvez entrer et sortir de la communauté que pour des raisons justifiées. Pour le moment, il a été décidé de maintenir la mobilité entre les provinces, mais avec un examen permanent au cas où elle devrait être limitée à un moment donné sur l’avis d’experts.

Également le couvre-feu est fixé entre 22 h et 6 h., anticipant son démarrage d’une heure puisque pendant la période de Noël, il a été prolongé jusqu’à 23 heures.

le fermeture du périmètre des huit communes de Campo de Gibraltar avec un taux élevé d’infections, tandis que la fermeture du périmètre de la commune d’Añora (Córdoba) est également décidée. Cette ville, avec La Línea de la Concepción (Cádiz), sont les deux seules d’Andalousie à être au niveau quatre, deuxième année, il a donc été décidé de restreindre toutes les activités commerciales, d’accueil et de loisirs.

Depuis ce lundi, il y a onze districts sanitaires au niveau d’alerte quatre, dans les provinces de Jaén, Grenade, Cordoue, Almería et Cadix, tandis que le reste de l’Andalousie reste aux niveaux d’alerte 3 et 2.

En ce qui concerne l’activité économique, depuis lundi la fermeture de l’activité hôtelière en général est fixée à 18h00, tandis que le secteur du commerce fermera à 20h00.

En ce qui concerne le secteur de l’hôtellerie, les cafés peuvent ouvrir jusqu’à 20h00, à condition qu’aucune boisson alcoolisée ne soit servie. En ce qui concerne les entreprises d’accueil qui préparent des plats, les citoyens pourront récupérer leurs commandes jusqu’à 21h30. Ils peuvent être commandés par téléphone jusqu’à 22h30 pour être livrés à votre domicile jusqu’à 23h30.

D’autre part, l’année scolaire obligatoire reste “normalement comme jusqu’à présent”, alors que dans le cas de l’université, les cours seront “en ligne” exclusivement dans les centres situés dans des zones de niveau d’alerte quatre. , c’est-à-dire Grenade, Jaén, Almería et Jerez.

Vaccination

En revanche, concernant le plan de vaccination du Conseil, le ministre de la Santé a expliqué qu’à ce moment l’Andalousie a garanti 982000 vaccins, parmi ceux de Pfizer et Moderne, jusqu’à la troisième semaine de mars, qui permettrait de vacciner quelque 490 000 personnes, soit environ cinq pour cent de la population andalouse.

Aguirre a déclaré qu’hier il s’était entretenu avec le ministre de la Santé, Salvador Illa, pour lui faire part de la nécessité de recevoir davantage de vaccins en Andalousie, qui reçoit actuellement en moyenne 70 000 vaccins par semaine. Il a souligné que ces 982 000 vaccins garantis jusqu’à la troisième semaine de mars donneraient des vaccins aux résidents et au personnel des maisons de retraite, au personnel sanitaire et social et aux grandes personnes à charge.