Accueil News Santé Coronavirus : Les cyberattaques menacent la distribution du vaccin contre le coronavirus

Coronavirus : Les cyberattaques menacent la distribution du vaccin contre le coronavirus

COVID-19 :

La société IBM a détecté que plusieurs sociétés de hackers ont l’intention d’attaquer des sociétés qui travaillent dans la distribution de vaccins contre le coronavirus. En fait, la société informatique a découvert «une campagne mondiale de phishing» visant la chaîne du froid du vaccin.

Plus concrètement, les attaques étaient dirigées contre des organisations liées à la plateforme d’optimisation des équipements de la chaîne du froid de The Vaccine Alliance. La chaîne du froid est un processus tout à fait nécessaire pour garantir l’efficacité des vaccins Moderna et Pfizer, car ils doivent rester conservés à moins 75 degrés Celsius jusqu’à ce qu’ils soient administrés.

La méthode de phishing consiste à intercepter l’identité d’une personne ou d’une entreprise en s’appropriant son identité d’entreprise pour manipuler le fonctionnement d’un processus spécifique. Dans ce cas, Des courriels envoyés au nom d’un cadre de Haier Biomedical, un fournisseur chinois spécialisé dans le transport de vaccins, étaient utilisés.

«Celui qui a organisé cette campagne était au courant des produits impliqués dans la chaîne d’approvisionnement pour livrer le vaccin. La cyberattaque a les caractéristiques potentielles d’une action parrainée par un État »», a déclaré Claire Zaboeva, analyste d’IBM et co-auteur du rapport.

Tel que rapporté par IBM, lLes messages ont été envoyés à une dizaine d’entreprises, mais une seule a pu être identifiée: la Direction générale des impôts et de l’union douanière de la Commission européenne, maillon important de la réglementation sur la distribution des vaccins. Le reste des entreprises concernées, apparemment, serait lié à la fabrication de produits nécessaires pour créer de la glace sèche ou à des panneaux solaires, qui sont essentiels pour le fonctionnement des réfrigérateurs à vaccins.

Arnaques en Espagne

Récemment, le La société pharmaceutique Zendal a été victime d’une arnaque de 9 millions d’euros en utilisant la même méthode de phishing. Cette société galicienne est directement impliquée dans le développement d’un vaccin contre le coronavirus, puisqu’elle est en charge de la production du vaccin de la société Novavax en Espagne.