COVID-19 :

L’Europe maintient des restrictions sur l’attention accordée aux festivités de Noël, afin que les célébrations et les réunions de famille n’aient pas pour effet de générer une troisième vague

L’Europe  maintient des restrictions avec une attention à festivités de noël, de pour que les célébrations prévisibles et les réunions de famille n’ont pas pour effet de générer une troisième vague de coronavirus, comme cela s’est produit pendant les vacances d’été.

La société pharmaceutique Moderne a annoncé aujourd’hui avoir demandé l’autorisation de commercialiser son vaccin contre le coronavirus auprès de la Food and Drug Administration de États Unis (FDA) comme le Agence européenne des médicaments.

Les régulateurs analyseront les données des tests de vaccins ARNM et décider si elle est suffisamment sûre et efficace pour recommander sa mise en œuvre.

Allemagne

le autorités sanitaires Les Allemands ont enregistré 11.169 nouvelles infections avec COVID-19[feminine au cours des dernières 24 heures, environ 300 il y a plus d’une semaine et presque 3500 de moins qu’hier, selon les données de l’Institut Robert Koch (RKI) mis à jour à minuit. En début de semaine, cependant, les chiffres ont tendance à être inférieurs, car le week-end, les laboratoires effectuent moins de tests et tous les États fédéraux ne communiquent pas leurs données.

Le nombre de points positifs depuis l’annonce de la première contagion dans le pays fin janvier s’élève à 1 million 53 mille 869, avec 16248 morts, 125 de plus en un jour. Dans l’ensemble de Allemagne, l’incidence cumulée au cours des sept derniers jours était le dimanche à 136 cas pour chaque 100 mille habitants.

Après l’infection quotidienne, les chiffres ont considérablement augmenté en octobre et au début novembre, les chiffres semblent s’être stabilisés depuis trois semaines, bien qu’à un niveau trop élevé. Par conséquent, le chancelier allemand, Angela Merkel, et les chefs de gouvernement des états fédérés Ils ont convenu la semaine dernière de prolonger les restrictions initialement prévues pour le mois de novembre et de resserrer certaines mesures, qui seront assouplies pendant les festivités de Noël pour permettre la célébration en petit cercle.

Italie

Le ministre de Affaires régionales de l’Italie, Francesco Boccia, a annoncé que le couvre-feu national qui commence à 22 heures sera maintenu tout au long du mois de décembre et qu’il n’y aura pas d’exceptions pour la Noël et nouvel an.

«Devrions-nous célébrer la Saint-Sylvestre? Nous allons le célébrer chez nous. Si nous décidons qu’il y a un couvre-feu, alors on rentre chez soi quoi qu’il en soit. Vous devez le faire », a-t-il dit, réitérant qu’il n’y aura pas d’exceptions au couvre-feu à Noël et au Nouvel An dans une interview à la télévision Rainews.

Boccia a expliqué que pour le moment le nouveau décret qui établira le réglementation anti-pollution pour le mois de décembre et a annoncé qu’il serait difficile d’assouplir les mesures.

«Je pense que personne ne veut une troisième vague, et pour l’éviter, il faut continuer avec rigueur et distanciation sociale. C’est difficile celui d’un assouplissement des normes », a-t-il souligné.

Russie

Russie aujourd’hui enregistré plus de 26 mille nouveaux cas de COVID-19[feminine pour quatrième jour consécutif Oui 368 décès causés par cette maladie infectieuse, ont rapporté aujourd’hui les autorités sanitaires du pays. Au cours des dernières 24 heures, dans Russie Ont été détectés 26338 positifs pour le coronavirus, 345 de moins que la veille.

COVID-19[feminine a été facturé en Russie 39 mille 896 vies, 8 902 d’entre eux dans la capitale, Moscou.

Le maire de Moscou, Sergei Sobianin, a annoncé jeudi dernier l’extension jusqu’au 15 janvier de certaines restrictions, comme le confinement de plus de 65 ans et le télétravail pour 30 pour cent des effectifs de l’entreprise, mais il a évité d’imposer des mesures plus strictes.

Le gouvernement russe a reconnu que la situation épidémique dans différentes régions du pays est compliquée, mais a exclu pour le moment d’imposer un confinement général à la population.

République tchèque

Décès quotidiens par COVID-19[feminine dans République tchèque Ils sont tombés en dessous de la centaine ces deux derniers jours, ce qui ne s’est pas produit depuis six semaines, a rapporté lundi le ministère de la Santé. Alors que samedi le bilan des morts SRAS-CoV-2 il était de 78, au cours des dernières 24 heures, il est tombé à 48, alors que les points positifs ont été mille 74, c’est-à-dire, 400 de moins il y a plus d’une semaine, a déclaré Health.

Les Tchèques ont actuellement un taux cumulé de 567 nouveaux cas positifs pour 100 mille habitants, au milieu du classement européen, tandis que le taux de mortalité, avec 18,7 pour 100 mille habitants, est toujours le troisième plus élevé des deux dernières semaines, selon les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Jeudi, des magasins, bars, restaurants et lieux de divertissement rouvriront également, bien qu’avec des mesures d’hygiène strictes, dans un pays en état d’urgence jusqu’à 12 décembre.

France

La Haute autorité sanitaire Les Français ont recommandé ce lundi que les résidents des maisons de retraite médicalisées et des centres de dépendance soient vaccinés en priorité lors des premières doses contre le coronavirus.

L’entité, chargée de conseiller le gouvernement sur la stratégie de vaccination à suivre une fois les premières doses arrivées, a mis en place plusieurs phases progressives dans lesquelles la première étape doit se concentrer sur «la protection des plus vulnérables et de ceux qui en prennent soin». .

Lors d’une conférence de presse virtuelle, son président, Dominique Le Guludec, a expliqué que dans La première phase Les personnes qui vivent dans les maisons de retraite médicalisées et les centres de dépendance, ainsi que les professionnels qui y travaillent, doivent être protégés, «compte tenu du nombre limité de doses qui seront disponibles au début de la campagne de vaccination».

Lorsqu’il y a plus de doses, dans une seconde phase, il recommande que les plus de 65 ans et le personnel de santé de plus de 50 ans soient vaccinés; Dans la troisième phase, les personnes de plus de 50 ans ou de moins de cet âge atteintes de maladies chroniques, ainsi que l’ensemble du personnel de santé, le feraient.

Dans la quatrième phase, les personnes fortement exposées au virus et celles vivant dans une situation précaire seraient vaccinées, avant une phase finale de généralisation du vaccin chez les plus de 18 ans.

le Portugal

le Gouvernement du Portugal a suspendu toutes les classes Lundi, profitant du fait que demain est un jour férié, et tous les citoyens du pays doivent rester à la maison pendant le pont entre 13h00 et 17h00 le lendemain afin d’arrêter l’expansion de la coronavirus.

De plus, suite à l’appel du Premier ministre, António Costa, de sorte que toutes les heures de travail ont été suspendues, il est prévu qu’aujourd’hui et demain le niveau d’assistance dans les centres de travail diminuera. Hier, le Portugal s’est inscrit 64 décès Oui 4 mille 93 infectésdonc, depuis le début de la pandémie, 294799 infectés Oui 4427 décès.

le Portugal est en état d’urgence jusqu’au 8 décembre prochain et n’a pas encore décidé des mesures à prendre pour la période de vacances du Noël, puisque cette deuxième vague de covid a été beaucoup plus sévère que la première sur le territoire portugais.

Grèce

Grèce a été prolongé jusqu’à 7 décembre la restriction des vols intérieurs, autorisée uniquement pour les «voyages essentiels», qui comprennent la santé, le travail, le regroupement familial ou le retour au domicile habituel. Ce jour se termine en principe le deuxième confinement, décrété il y a trois semaines, bien que tous les experts supposent qu’il sera prolongé, étant donné qu’il n’y a toujours pas d’aplatissement visible de la courbe de contagion.

Tous les passagers des vols internationaux vers Grèce ils devront continuer à fournir des preuves PCR cela prouve qu’ils n’ont pas de coronavirus dans les 72 heures précédant le décollage de leur avion et remplissent un formulaire de localisation du voyageur avant l’embarquement.

Selon les dernières données, depuis que le premier cas de covid-19 a été localisé en Grèce le 25 février, 104 227 infections ont été enregistrées dans le pays, 61% des limes sont survenues ce mois-ci. En outre, 2 321 personnes sont décédées pendant la pandémie, 73% (1 695) jusqu’à présent ce mois-ci.

Avec des informations d’.