COVID-19 :

Le ministre italien des Affaires régionales a annoncé que le couvre-feu national qui commence à 22 heures sera maintenu tout au long du mois de décembre

Le ministre des Affaires régionales de Italie, Francesco Boccia, a annoncé que le couvre feu nationale qui commence à 22 h tout au long du mois de décembre et qu’il n’y aura aucune exception pour les vacances de Noël Oui reveillon.

Devrions-nous célébrer le réveillon du Nouvel An? Nous allons le célébrer chez nous. Si nous décidons qu’il y a un couvre-feu, alors on rentre chez soi quoi qu’il en soit. Nous devons le faire “, a-t-il déclaré, rappelant qu’il n’y aura pas d’exceptions au couvre-feu à Noël et Nouvel An dans une interview sur la chaîne de télévision Rainews.

Boccia a expliqué que le nouveau décret qui établira la réglementation anti-contagion pour le mois de décembre est en cours de finalisation et a déclaré qu’il serait difficile pour les mesures d’être assouplies.

Je pense que personne ne veut une troisième vague, et pour l’éviter, il faut continuer avec rigueur et distanciation sociale. C’est difficile celui d’un assouplissement des normes », a-t-il souligné.

Concernant les foules que l’on pouvait voir ce week-end dans les zones commerciales des grandes villes, Boccia a estimé qu ‘«il est inévitable que lors de la réouverture des activités commerciales il y ait une volonté de réaliser les activités habituelles conditionnées depuis 9 mois. Je pense que la réaction est naturelle, mais il n’est pas naturel de ne pas respecter les règles et la distanciation ».

Dans une interview publiée aujourd’hui dans le journal La Stampa, le vice-ministre de la Santé, Pierpaolo Sileri, a également annoncé que dans le prochain décret “les mouvements entre régions seront limités” même parmi les régions considérées dans la zone jaune, c’est-à-dire à risque modéré de contagion .

“Fin décembre, il est probable que la plupart des régions se trouvent dans la zone jaune et à ce moment-là, les déjeuners de Noël avec des points positifs sur la table suffiraient à connaître à nouveau un massacre”, a-t-il prévenu.

Sileri a annoncé que la recommandation d’un nombre limité d’invités pour les repas de ces jours sera maintenue. «Je dirais 6, même si ce n’est pas un chiffre magique. Et qu’il n’y a pas 6 convives différents à chaque repas ».

Le vice-ministre de la Santé a rappelé que le couvre-feu restera à 22 heures, et que les restaurants et bars ouvriront “mais après les vacances de Noël”.

«En ce moment, nous devons continuer à fournir de l’oxygène aux hôpitaux. Il y a encore trop de USI et trop de salles pleines. Pour l’instant, je laisserais tout gelé, et en janvier je commencerais à envisager d’assouplir les mesures pour eux, mais aussi pour les théâtres et les cinémas », a-t-il estimé.

Avec des informations d’.