COVID-19 :

Dans un après-midi de réunions dans la ligue pour discuter de la question, le journaliste Adrian Wojnarowski a avancé ce que la NBA a confirmé plus tard. La ligue a conclu un accord avec la NBPA pour mettre en œuvre un plan de nouvelles restrictions dans le cadre du protocole anti-COVID. Parmi les nouvelles règles, il y aurait le interdiction de se serrer dans ses bras ou d’avoir tout type d’interaction avec les adversaires avant et après les matchs, réduire également l’interaction avec les coéquipiers pendant les matchs (par exemple éviter les high-fives aux lancers francs), en plus de renforcer l’utilisation des masques dans les matchs pour les entraîneurs et les joueurs sur le banc.

Mais le plus difficile est peut-être celui qui fait référence à ce que les joueurs ne peuvent pas faire pendant leur temps libre. Au cours des deux prochaines semaines, les membres des équipes qui ont un match à domicile ne pourront pas quitter leur domicile sauf pour aller à la formation et pour les activités de base. De plus, pendant ces deux semaines l’accès de la presse aux vestiaires est limité à dix minutes et tout autre, toujours masqué, et tout autre contact entre journaliste et joueur devra avoir lieu dans des zones spécifiquement autorisées par la ligue et qui permettent le maintien distance de plus d’un mètre et demi entre eux.

En ce qui concerne les matchs à l’extérieur, les équipes ne peuvent quitter leurs hôtels de concentration pour toute activité autre que l’entraînement ou une urgence et ne peuvent avoir de contact direct avec toute personne n’appartenant pas à l’expédition. En outre, Les équipes devront s’assurer que les sièges sont occupés sur les vols de manière à ce que les personnes assises ensemble le fassent sur le banc pendant les matchs.

Troisième match reporté aux Celtics

Le Boston Celtics-Orlando Magic de demain sera le cinquième match reporté jusqu’à présent cette saison, le quatrième des quatre derniers jours. Et le troisième avec les Celtics impliqués, bien que le premier, avec le Heat samedi dernier était parce que la Floride ils n’avaient pas assez de joueurs. Plus précisément, les huit qui selon les règles sont le minimum à jouer. Hier contre les Bulls et celui-ci avec le Magic, ils sont reportés car l’équipe de Boston n’atteint pas ce nombre.

Le coronavirus, qui continue de frapper fort aux États-Unis, avait laissé la NBA plus ou moins calme jusqu’à il y a quelques jours. Jusque-là, il y avait eu des cas isolés dans chaque équipe qui n’avaient pas interféré avec le développement normal de la compétition. À l’exception des Thunder-Rockets le 23 décembre, débuts pour les deux équipes et cela n’a pas été joué parce que Houston était dans le tirage au sort, le reste des matchs avait été joué à la date et à l’heure. Mais depuis ce week-end, il y a déjà quatre matchs qui n’ont pas été joués: les trois indiqués par les Celtics et les Pelicans-Mavericks hier pour les cas de l’équipe de Dallas.