COVID-19 :

Le président de la Junta de Andalucía, Juan Manuel Moreno, a annoncé l’extension des restrictions dans la communauté jusqu’au 10 décembre prochain via une vidéoconférence ce dimanche. Pour le moment, ils le feront pendant 15 jours de plus, bien que les mesures soient réexaminées le mois prochain pour déterminer quelle est la situation avec le coronavirus et augmenter les restrictions pour les vacances de Noël dans la région andalouse.

“Cela continue d’être compliqué avec 345 Andalous morts cette semaine, 2727 hospitalisés 501 en soins intensifs”, a indiqué le président, Moreno, sur la situation de la pandémie cette semaine dernière lors de la réunion du Comité consultatif sur les alertes de santé publique à fort impact. Une situation qui continue d’être critique face au coronavirus, c’est pourquoi, conseillé par le comité d’experts, il a été décidé d’étendre les restrictions “Pour sauver des vies et toutes les entreprises et emplois possibles.”

Ces nouvelles mesures Ils entreront en vigueur à partir de 00h00 ce mardi 24 novembre prochain lorsque les restrictions actuelles prennent fin. Pourtant, les mesures seront les mêmes. L’Andalousie restera le périmètre fermé pendant 15 jours supplémentaires, ainsi que ses communes, dont il ne sera possible de partir qu’avec une justification, qu’il s’agisse de travail, de soins médicaux ou de soins aux personnes âgées, entre autres.

L’activité commerciale non essentielle devra fermer ses établissements à 18h00, comme ces dernières semaines. L’industrie hôtelière aura l’une des nouveautés les plus importantes dans ces nouvelles restrictions et c’est que les bars et les restaurants peuvent rester ouverts jusqu’à 21h30, mais seulement pour quoi les gens peuvent récupérer leurs commandes, mais “en aucun cas à consommer à l’intérieur.” Un autre des secteurs qui connaissent un petit changement pour les 15 prochains jours sont les établissements de vente de jouets, qui peuvent servir leurs clients jusqu’à 20h00.

Grenade, la province la plus touchée

Sa situation est la plus délicate de toute l’Andalousie, par conséquent, le Conseil continuera de maintenir sa fermeture totale, y compris celui des établissements essentiels jusqu’au 10 décembre prochain. Bien qu’il y ait une exception à partir de mardi, la zone sud de Grenade lèvera les interdictions, suite aux restrictions du reste de la communauté autonome.

La décision de fermer Grenade intervient malgré l’insistance des hommes d’affaires des provinces pour lever les limitations. “Nous savons que c’est une situation très compliquée pour de nombreux entrepreneurs”, a indiqué le président, Moreno, lors de la comparution, ajoutant que c’était la meilleure option pour arrêter la pandémie dans la province et que continuera à soutenir les PME et les indépendants par diverses aides.

L’incertitude en Andalousie pour Noël

De nombreux journalistes ont insisté pour savoir quelle sera la situation en Andalousie avec les vacances de Noël du mois prochain. Juan Manuel Moreno a expliqué que “Nous essaierons de trouver un Noël avec le maximum de normalité possible”, Bien que cela soit toujours fonction de l’avancée de la pandémie et des chiffres qui seront donnés dans quelques semaines. Pour lui, le président n’a voulu avancer aucune des mesures, bien qu’il assure qu’il ne s’agira pas de dates massives ou d’événements massifs dus à la situation.

“J’espère qu’à cette date la communauté peut s’ouvrir et il y a mobilité entre les provinces et entre les communautés autonomes », a ajouté le président, espérant que les familles pourront se rencontrer à des dates aussi spéciales.