Accueil News Santé Coronavirus : Regroupement familial: qu’est-ce que c’est et qui pourra rentrer chez...

Coronavirus : Regroupement familial: qu’est-ce que c’est et qui pourra rentrer chez lui pour Noël

COVID-19 :

C’est l’un des plus gros doutes que ce nouveau plan pour Noël en Espagne a soulevé et a enfin une réponse. Oui, vous pourrez rentrer chez vous pour les vacances, bien qu’il y ait certaines conditions pour pouvoir voyager entre les communautés dans les semaines à venir. C’est l’une des clés du document que le ministère de la Santé présentera cet après-midi au Conseil interterritorial de la santé pour coordonner un plan de festivités avec les communautés autonomes.

En plus du couvre-feu et des rassemblements sociaux le soir de Noël ou du Nouvel An, la fermeture des communautés autonomes sera l’une des principales restrictions pour éviter l’augmentation des infections avant une troisième vague qui semble imminente. Cependant, Toute personne vivant dans d’autres régions peut rentrer chez elle pour retrouver sa famille, mais sous certaines conditions. Ici parmi les déjà connus sous le nom de «regroupement familial» ou même des amis proches pendant la saison de Noël.

Que voulez-vous dire? Bon, depuis entre le 23 décembre et le 6 janvier 2021, bien que la mobilité entre certaines provinces restera limitée pour contenir le coronavirus, Les déplacements vers des résidences habituelles, de parents proches ou de parents, seront une raison valable de faire un voyage, dans ce cas, pour célébrer ces dates spéciales.

Pas de voyage pour les vacances

Avec lui, clairement les étudiants universitaires pourront également retourner dans leurs lieux d’origine sans crainte d’amendes ou autres désagréments pouvant survenir lors du voyage vers leur domicile. Dans tout les cas, voyager dans d’autres communautés pour des vacances en famille ou avec un groupe d’amis ne serait pas autorisé.

Bien entendu, malgré le fait que ces réunions peuvent se tenir dans des espaces publics ou privés, Health prévient que “les réunions de famille ou avec des proches pour célébrer les déjeuners et dîners de Noël les 24, 25 et 31 décembre et le 1er janvier” seront limités à un maximum de 10 personnes, “sauf en cas de cohabitants” . En outre, ils demandent «prudence et attention» avec les personnes les plus vulnérables au COVID-19 et recommandent des rencontres avec «des membres qui appartiennent au même groupe de coexistence».