Accueil News Santé Coronavirus : TOKYO 2021 Tokyo, le vaccin du sport

Coronavirus : TOKYO 2021 Tokyo, le vaccin du sport

COVID-19 :

Les informations de ‘Les temps’ (citant un vague haut fonctionnaire japonais) que Le Japon a jeté l’éponge avec les Jeux il a provoqué un tsunami que le Comité international olympique tente d’arrêter. Comme dans «Save Private Ryan», l’opération «Save Tokyo» est activée. Le moral du sport est encore très touché, et mettre noir sur blanc une possibilité à laquelle tout le monde pense que cela a été un coup dur. Il ne fait aucun doute que le CIO et le Japon travaillent pour les Jeux … Autre chose, la pandémie progresse tellement (Tokyo est revenue à l’état d’alerte) que, comme en mars dernier, c’est une véritable chimère pour les mener à bien. Si COVID-19 nous a appris quelque chose, c’est qu’il n’y a pas de certitudes.

Mais c’est que sauver Tokyo, c’est sauver le sport, qui va bien au-delà des grandes ligues professionnelles. Cela sauve la carrière de milliers d’athlètes qui vivent un rendez-vous tous les quatre ans. En Espagne, des centaines de personnes vivent d’un programme de bourses comme l’ADO, sans beaucoup plus de revenus. Les compétitions internationales (et les fédérations qui les organisent) sont largement soutenues par l’argent des droits de télévision aux Jeux via le CIO. ET Il existe déjà la possibilité d’immuniser le groupe d’athlètes avec le vaccin, au moins en grande partie. Il est difficile de justifier socialement aujourd’hui, mais aussi six mois à l’avance et le groupe n’est pas si important (300 en Espagne, 11 000 au total). En regardant simplement l’horizon de Tokyo, de nombreux sports activeront leurs compétitions internationales, toujours gelé.

Thomas Bach parle de Tokyo comme d’une «lumière au bout du tunnel». Le tunnel ne disparaîtra pas avec des Jeux en juillet, mais il ferait moins sombre. Même sans public. Bien que ce soit une émission de télévision purement. La roue doit continuer à tourner. Tokyo doit être sauvé.