COVID-19 :

Andalousie fixe le rythme de la vaccination en Espagne. Jusqu’à ce mardi, et selon les données de ministère de la Santé, la communauté a mis 97.573 vaccins sur les 488 122 qui ont été administrés dans tout le pays, ce qui signifie que 19,99% des vaccinés en Espagne vivent sur le sol andalou.

Le Conseil s’assure qu’il est qualifié pour mettre 440000 par semaine et que la dernière campagne de vaccination contre la grippe le soutient: 1,9 million de personnes vacciné en seulement deux mois.

De plus, le gouvernement régional a lancé ce mardi le «Plan 24/7» avec lequel il va vacciner en continu les 24 heures sur 24, sept jours sur sept dans les huit provinces de la communauté. Le tout dans le but d’obtenir l’immunité du plus grand nombre d’Andalous dans les plus brefs délais.

En réalité, le ministre de la Santé et de la Famille, Jesús Aguirre, a lancé ce mardi un appel au gouvernement pour garantir, avant le printemps, deux millions de doses supplémentaires pour vacciner tous les 1476000 personnes de plus de 65 ans c’est dans la région. Jusqu’à présent, la santé n’assure que 980 000 doses. Compte tenu du fait que chaque vaccin nécessite deux doses, il en faudrait près de trois millions pour vacciner les près d’un million et demi de personnes de plus de 65 ans qui vivent dans la communauté.

À ce jour, l’Andalousie a administré presque sept vaccins sur dix reçu, 68%. Il est à noter que le gouvernement régional a adopté une stratégie que d’autres communautés ont préféré ignorer. L’Office enregistre de manière préventive 20% des vaccins reçus dans chaque envoi Stock de Sécurité. La tempête Filomena a déjà rendu les expéditions difficiles et ce lundi, le gouvernement a accusé Pfizer du retard dans l’un des envois de fonds.

Plan de vaccination du conseil

Il ‘Plan 24/7‘de vaccination annoncée par le gouvernement andalou se divise en deux phases: première étape aura lieu de 14 janvier au 21 mars et immunisera quatre groupes différents:

Dans le groupe 1, sur un total de 79233 personnes, sont encadrés les résidents (y compris les centres de jour liés aux résidences) et le personnel sanitaire et social, qui auront été vaccinés avec la première dose ce jeudi 14 janvier. Lundi prochain, et jusqu’au 4 février, la deuxième dose correspondante commencera à être administrée.

Le ministre andalou de la Santé a souligné qu’aujourd’hui la 95,2% des résidences andalouses sont exemptes de coronavirus et que le «44% des professionnels de la santé qui travaillent sur la première ligne de Covid-19 »ont déjà été vaccinés avec la première dose.

Au groupe 2, qui comprend le personnel de santé et de santé sociale en première ligne de Covid-19 (73634 professionnels de santé publique et privée), la première dose sera administrée ce dimanche. Le lundi 18 janvier, débutera la seconde, qui aura été administrée à l’ensemble de ce groupe le 7 février.

Les groupes 3 et 4, 304992 personnes qui réunissent le reste du personnel sanitaire et social et les grandes personnes à charge sans institutionnalisation, devront attendre février. Entre les jours 8 et 28, ils recevront la première dose et entre le 1er et le 21 mars, la seconde.

La deuxième étape du plan de vaccination sera axé sur plus de 70 années non encore vaccinées, soit un total de 824500 personnes. Selon les prévisions du Conseil, ils recevront les doses de manière prévisible sur une période de six semaines.