Accueil News Santé La Junta de Andalucía prévoit pour la semaine prochaine une “petite ouverture”...

La Junta de Andalucía prévoit pour la semaine prochaine une “petite ouverture” dans les restrictions

La Junta de Andalucía a ouvert ce vendredi la possibilité d’assouplir les mesures anticovides en vigueur dans la communauté dans les prochains jours si la troisième vague continue de reculer au rythme actuel.

Cela a été souligné ce vendredi par le Président du gouvernement autonome, Juanma Moreno, annonçant un possible «petite ouverture»À la fin du mois – c’est-à-dire la semaine prochaine – dans les restrictions de mobilité et dans les limitations du secteur économique andalou.

Le chef régional, lors d’une apparition devant les médias lors de sa visite à la commune de Padul (Grenade), a montré sa confiance dans le fait que la pandémie atteignait son «dernier» tronçon, après son départ plus de 8 000 morts dans la communauté, 1 500 d’entre eux seulement pendant ce mois de février.

Ce vendredi, l’Andalousie a enregistré la quatrième journée consécutive de baisse de son hospitalisation par Covid-19 et a réduit son taux de 41% la semaine dernière, Bien que le nouvelles souches ils nous obligent à continuer à être prudents et responsables.

Vaccination

Le président a confié que nous sommes déjà dans “la dernière partie” de cette pandémie, non seulement à cause de ce que les données de cette troisième vague indiquent, le “plus difficile et qui commence à décliner”, mais parce que le processus a déjà commencé vaccination contre le coronavirus, qui en Andalousie est actuellement en phase de plus de 80 ans.

Juanma Moreno a confié qu’à partir d’avril, le gouvernement central enverra l’Andalousie entre 2 et 4 millions de vaccins, ce qui permettrait d’atteindre l’été avec un 70% de la population vaccinée.

Face à ces scénarios, le directeur général a annoncé que s’ils sont cryptés, ils accompagnent et continuent de faire baisser l’incidence du virus et le nombre d’hospitalisés, fin février, «on pourrait envisager la possibilité d’en faire petite ouverture dans la limitation de la mobilité et des secteurs économiques, mais toujours avec des conditions et des limites », car il y a la« menace »des différentes variantes du coronavirus, comme le britannique, le sud-africain ou le brésilien.

Pour Juanma Moreno, bien qu’il y ait un horizon «positif et plein d’espoir », mais il faut faire preuve de beaucoup de prudence et de responsabilité et ne pas oublier que 700 personnes sont décédées en Andalousie ces six derniers jours.

Le président a souligné, surtout compte tenu de l’arrivée du beau temps qui incite les gens à sortir, qu’il faut se limiter “un peu” et continuer à maintenir tout mesure de sécurité, car il ne faut jamais perdre sa peur de ce virus qui emporte de nombreuses personnes et de tous âges.