Accueil News Santé La mortalité au COVID-19 en baisse de 98,9% parmi les Israéliens vaccinés

La mortalité au COVID-19 en baisse de 98,9% parmi les Israéliens vaccinés

Le ministère israélien de la Santé a expliqué que la comparaison avait été faite entre des personnes qui avaient reçu la deuxième dose du vaccin il y a au moins 14 jours et qui n’en avaient pas encore reçu.

Le Ministère israélien de la santé inscrit un réduction du 98,9 pour cent dans la mortalité pour COVID-19[feminine parmi ceux qui ont reçu la deuxième dose du vaccin de Pfizer contre le coronavirus pendant au moins deux semaines.

Bien que la déclaration du ministère n’ait pas précisé le nombre de personnes prises en compte dans le calcul des chiffres publiés, elle a expliqué que la comparaison avait été faite entre les personnes qui avaient reçu la deuxième dose du vaccin il y a au moins 14 jours et celles qui ne l’avaient pas encore fait. reçu tout.

En plus de la baisse notable de la mortalité, Health a identifié une réduction de 99,2% du nombre de cas graves de la maladie et de 98,9% du nombre de patients hospitalisés en raison du virus.

D’autre part, il a indiqué que le nombre de personnes infectées parmi les vaccinés a diminué de 95,8% tandis que le nombre de patients présentant de la fièvre ou des symptômes respiratoires diminuait de 98%.

Le vaccin réduit considérablement la morbidité et la mortalité et cet effet peut être vu dans les informations sur la morbidité dans le pays “, a déclaré le directeur général du ministère, Hezi Levy.

Les derniers chiffres d’infection, publiés hier, montraient 6,2%, le chiffre le plus bas en près de deux mois et confirmant la tendance à la baisse de ces derniers jours, après avoir oscillé autour de 9% jusqu’à il y a moins de deux semaines.

L’impact de la vaccination il a également été ressenti dans le nombre de patients gravement malades, qui au cours des 14 derniers jours a chuté de près de 25 pour cent.

En outre, les médias locaux ont rapporté que neuf patients sur dix admis ce vendredi avec le COVID-19 dans l’un des principaux centres médicaux du pays, le Hôpital Ichilov, c’étaient des personnes non vaccinées.

Pendant un peu plus de deux semaines, tous les Israéliens de plus de 16 ans peuvent être vaccinés, après une campagne de vaccination rapide qui a commencé avec les plus de 60 ans et qui a rapidement inclus d’autres secteurs de la population.

Jusqu’à présent, plus de 4,2 millions de personnes ont reçu la première dose du vaccin Pfizer en Israël, tandis que près de trois millions ont également été vaccinées avec la seconde.

Avec une population d’environ neuf millions d’habitants, le pays a enregistré près de 750 mille cas de coronavirus depuis le début de la pandémie, dont 48 000 sont toujours actifs et 5 000 521 sont morts.

Avec des informations d’.