Accueil News Santé Le coronavirus continue de frapper le cyclisme

Le coronavirus continue de frapper le cyclisme

La pandémie de coronavirus continue d’affecter pleinement le monde du cyclisme avec les cas récents qui ont eu lieu ces dernières heures sur le Tour du Var et sur le UAE Tour, où une série de points positifs ont contraint plusieurs équipes à abandonner les courses.

Le premier de ces événements a eu lieu ce dimanche au Tour des Alpes-Maritimes et du Var, où l’équipe de Saint-Michel-Auber 93 n’a pas pris le départ de la dernière étape après avoir appris qu’un membre de l’équipe avait été testé positif dans le coronavirus dans l’un des tests précédents pour concourir cette semaine dans la Classique Faun-Ardèche.

Sans s’être remis de ce coup, le coronavirus a de nouveau frappé le peloton ce lundi dans le UAE Tour, la course dans laquelle le coronavirus a atteint le monde du cyclisme. Ce lundi, peu avant le départ de la deuxième étape chrono, Alpecin-Fenix, l’équipe du leader de la course Mathieu Van der Poel, a annoncé son retrait de la course après qu’un membre du staff ait été testé positif. dans les tests qu’ils ont subis ce dimanche.

Malgré la suspension de nombreuses courses dans cette première partie de la saison et l’interdiction du public dans les Flanders Classics, Le peloton vit toujours dans la peur de la menace du coronavirus, tandis que d’autres équipes comme les Emirats Arabes Unis ont décidé de vacciner tous leurs membres pour que cette menace fasse désormais partie du passé et se concentrer uniquement sur le niveau sportif de la course.

Van der Poel, en attendant le Het Nieuwsblad et le Kuurne

Après le retrait de l’Alpecin-Fenix, Mathieu Van der Poel regarde déjà ses débuts dans les classiques ce week-end à l’Omloop Het Nieuwsblad et à la Kuurne-Bruxelles-Kuurne … à condition qu’il soit négatif aux tests précédents à la contestation du test.

Pour le moment, Van der Poel a reçu de bonnes nouvelles ce mardi et c’est le cycliste néerlandais fait partie des coureurs qui ont pu rentrer aux Pays-Bas après n’avoir pas été en contact étroit avec le membre du personnel d’Alpecin-Fenix ​​qui a été testé positif, vous ne devez donc pas être isolé et vous pouvez prendre le départ dans les deux classiques belges.