S

arah, la duchesse d’York a décroché un contrat de livre avec l’éditeur de fiction romantique Mills & Boon, admettant qu’elle «s’est inspirée de nombreux parallèles de ma vie» pour le conte historique.

Son premier roman Her Heart For A Compass raconte un récit fictif de la vie et de l’histoire d’amour de l’arrière-grand-tante de la duchesse, Lady Margaret Montagu Douglas Scott.

Mills & Boon le décrit comme une «saga historique immersive» qui «emporte le lecteur des salons de la cour de Victoria et des grandes maisons de campagne d’Écosse et d’Irlande, aux bidonvilles de Londres et à l’agitation marchande des années 1870 à New York».

Il suit Lady Margaret «qui désire briser le moule, suivre sa boussole intérieure – son cœur – et découvrir sa raison d’être – tomber amoureuse en chemin».

Sarah a révélé qu’elle est tombée sur Lady Margaret après avoir fait des recherches sur ses ancêtres et qu’elle est devenue fascinée parce que Margaret est son deuxième prénom.

Elle a raconté comment elle s’est inspirée de ses propres expériences lors de l’écriture de l’œuvre.

La duchesse a été photographiée dans une tenue longue de style victorien, avec un chemisier à col haut, une veste et des gants, assise sur un banc de pierre en regardant une boussole qu’elle tendait devant elle, pour promouvoir le travail.

Elle a déclaré: «Bien que ses parents, le duc et la duchesse de Buccleuch étaient des amis proches de la reine Victoria et du prince Albert, je n’ai pas pu découvrir grand-chose sur les débuts de mon homonyme, et c’est ainsi qu’est née l’idée qui est devenue Her Heart For A Compass.

«Avec de vrais événements historiques et des faits sous la main, mon imagination a pris le dessus. J’ai inventé pour elle une histoire qui incorporait de vraies personnes et événements, y compris certains de mes autres ancêtres.

«J’ai créé une amitié entre mon héroïne et la princesse Louise, le sixième enfant de la reine Victoria, et j’ai puisé dans de nombreux parallèles de ma vie le voyage de Lady Margaret.

La duchesse – l’ex-épouse du duc d’York et ancienne belle-fille de la reine – a redonné une vigueur à la monarchie dans les années 1980 aux côtés de Diana, princesse de Galles, mais a eu du mal à accepter les disciplines rigoureuses de la vie royale après épouser Andrew.

Née Sarah Ferguson et surnommée Fergie par la presse, elle a avoué un jour: «J’étais sans espoir depuis le début… ils ne pourraient jamais faire de moi la princesse parfaite.»

Elle a été chassée de la famille royale au milieu de son scandale de «suceuse d’orteils» dans les années 1990 et s’est profondément endettée, devant des millions, y compris des milliers, au pédophile millionnaire Jeffrey Epstein.

Sarah a ajouté: «J’ai depuis longtemps une passion pour la recherche historique et pour raconter les histoires de femmes fortes dans l’histoire à travers le cinéma et la télévision.

«Je suis fier d’apporter ma marque personnelle de fiction historique au monde de l’édition.»

Elle a écrit le livre avec l’auteur Marguerite Kaye, qui est décrite comme sa «collaboratrice et mentor».

Lisa Milton, éditrice exécutive de Mills & Boon, a décrit le livre de la duchesse comme une «histoire brillante».

Elle a ajouté: “Mills & Boon sont honorés de publier le premier roman de la duchesse d’York alors que nous entrons dans notre prochain siècle de publication de livres brillants par des femmes pour des femmes.”

– Her Heart For A Compass sera publié le 3 août 2021 par William Morrow aux États-Unis et Mills & Boon au Royaume-Uni, tous deux HarperCollins.