Le chanteur mexicain Anahi révélé, enfin, des détails sur la contagion de coronavirus (COVID-19) que sa famille avait. L’événement a commencé lorsque, le 3 janvier, il a été annoncé que son mari, le sénateur Manuel Velasco, avait été testé positif au COVID-19 et présentait certains symptômes.

Désormais sur les réseaux sociaux, l’artiste a confirmé la nouvelle et a remercié ses followers pour leurs messages. «Aujourd’hui, nous voyons la lumière. Le cauchemar est passé. Et de ce lieu de calme et de gratitude, je peux vous dire que je vous remercie de tout mon cœur pour vos messages d’amour et de prières “, il a souligné.

«En effet, j’ai été infecté lors du concert. En hommage à RBD», Anahí condamnée, qui affirme qu’elle n’a pas quitté sa maison pendant près d’un an et, malheureusement, elle a été infectée par le COVID-19 dans cet événement.

Message d'Anahí sur Instagram.Message d’Anahí sur Instagram.

“Une personne très proche est arrivée infectée sans le savoir et m’a infectée (seulement moi)”, Le chanteur a déclaré et souligné que, pour la production de l’événement, de nombreux tests et protocoles avaient été réalisés.

«Nous sommes confrontés à un virus terrible et inconnu. J’étais complètement asymptomatique, mais j’ai infecté mon mari. Il se sentait très mal et nous avons eu des jours et des nuits de grande angoisse et de peur “il a avoué.

De la même manière, il a commenté que ses petits enfants allaient toujours bien. De plus, elle a remercié l’équipe médicale qui l’accompagnait. “Rien ne vaut la peine de mettre la santé en danger, rien”, a-t-il souligné.

Enfin, les quatre membres de votre famille sont en bonne santé. «Négatif tous les quatre. Grâce à Dieu”, Anahí a placé dans ses histoires une image des tests d’antigène.

VIDÉO RECOMMANDÉE

Dulce María a rompu son silence et a expliqué pourquoi elle ne faisait pas partie de la réunion RBD

Dulce María a rompu son silence et a expliqué pourquoi elle ne faisait pas partie de la réunion RBD