Le FC Barcelone a réussi à se qualifier pour la finale de la Supercoupe d’Espagne après avoir vaincu par 2-3 aux pénalités aile La Real Sociedad dans un match joué au stade Nuevo Arcángel de Cordoue et qui s’est terminé par 1-1 après le temps réglementaire et le temps supplémentaire et dans lequel le but allemand Marc-André Ter Stegen était le protagoniste.

Le gardien de but allemand a arrêté les deux premiers tirs, en plus d’effectuer de gros arrêts pendant le match, et Riqui Puig, auteur du dernier penalty, ont été décisifs.

La absence de Le désordre a conditionné la scène pour Barcelone, orpheline de son joueur le plus apte, et aussi pour une Real Sociedad qui avait une mise en scène enflammée.

Ceux d’Alguacil ont fait pression sur leurs rivaux dès la sortie du ballon, à la recherche du braquage. Au bout de trois minutes, une tête d’Isak au centre de Gorosabel passait légèrement haut.

Un fouet croisé de Portu et une tête de Le Normand étaient les prochaines approches des Bleu et Blanc vers le but de Ter Stegen, en un début de plus grand contrôle pour ceux d’Alguacil.

Le Barça, avec Griezmann isolé, est apparu en attaque pour la première fois à un quart d’heure avec un tour de Dembelé qui s’est terminé avec le ballon dans un coin.

La réponse a été donnée par Isak, qui est resté main dans la main avec Ter Stegen pour que l’Allemand réussisse à obtenir le bon ballon.

La Du vrai, avec de très bons plis et un jeu de solidarité, commandé devant l’équipe de Koeman, mal à l’aise sur le terrain.

Les actions individuelles ou les tirs lointains ont été ses principales ressources, en vain, bien que Braithwaite ait essayé d’un tir serré puis a décroché une tête qui est allée haut.

Dembelé, le plus actif du Barça, actions générées en attaque débordant de vitesse. Un de ses centres a été achevé par Griezmann, l’équipe catalane étant plus en phase.

Le Barça a renversé le scénario avec une action exquise. Après une bonne touche de Braithwaite, Griezmann a mis un centre parfait pour que De Jong, avec une rectification en l’air, finira par une tête battre Le Normand pour battre Remiro.

La réplique du Real, avec un centre sans finisseur de Monreal, ne l’a pas aidé à éviter d’atteindre la pause avec un désavantage 0-1.

La seconde mi-temps a débuté sans changement dans les onze ou dans l’humeur des équipes, courageuses et agressives. La Real à égalité à la 50e minute grâce à un penalty transformé par Oyarzabal après une main de De Jong, que Munuera a sanctionné après avoir consulté le VAR.

Avec les forces réduites, les lignes ont été ouvertes et les arrivées se sont accumulées, mais aucune ne s’est matérialisée.

Dans la prolongation, avec les changements, le jeu était un échange de coups. Zaldua, Oyarzabal, Januzaj, Griezmann et Dembelé ont eu des occasions claires, mais le match est allé aux pénalités.

Ter Stegen a arrêté celui de Bautista et De Jong a tiré le bâton. L’Allemand a de nouveau arrêté Oyarzábal et Dembelé s’est avancé au Barça. William José a écrasé le ballon dans le poteau et Pjanic a marqué le deuxième pour les Catalans. Merino a marqué et Griezmann a envoyé haut. Après avoir marqué Januzaj, Riqui Puig a mis le Barça en finale.

Fiche technique:

1 – Real Sociedad: Remiro; Gorosabel (Zaldua, décédé 91) (Bautista, décédé 119), Zubeldia, Le Normand, Nacho Monreal; Guridi (Barrenetxea, m 80), Guevara (Zubimendi, m 105), mérinos; Portu (Januzaj, mort 102), Isak (William José, mort 91) et Oyarzabal.

1 – FC Barcelone: Ter Stegen; Mingueza (Junior Firpo, mort 113), Araujo, Lenglet, Jordi Alba; Busquets (Pjanic, m. 91), De Jong, Pedri (Riqui Puig, m. 91); Dembelé, Griezmann et Braithwaite (Trincao, m.77).

Buts: 0-1, M.39: Frenkie De Jong. 1-1, m.50: Oyarzabal, sur penalty.

Arbitre: Munuera Montero (Comité andalou). Il a montré du carton jaune au Normand, de la Real Sociedad, et à Dembelé et Mingueza, de Barcelone.

Incidents: Première demi-finale de la Super Coupe d’Espagne disputée au stade Nuevo Arcángel à huis clos.