Photo

▲ Avec un but de Jesús Ricardo Angulo au début de la seconde période, Guadalajara a battu Rayos 1-0 dans un match difficile.

De la rédaction

Journal La Jornada
Dimanche 22 novembre 2020, p. a35

Les Chivas de Guadalajara ont représenté Necaxa 1-0 dans le match de reclassement du tournoi Guardianes 2020, avec lequel ils ont réussi à revenir en championnat après cinq tournois, deux ans et demi sans atteindre la phase finale.

Même décimé par l’indiscipline, la contagion et les blessures, Chivas a complètement dominé la première mi-temps, mais s’est fatigué d’échouer une infinité d’arrivées, principalement des bottes d’Ángel Zaldívar dès les premières minutes, et de multiples faux tirs d’Angulo, Uriel. Antuna et Jesús Molina.

L’entraîneur Víctor Manuel Vucetich a été contraint de modifier l’alignement du troupeau en raison des absences de José Juan Macías et Alexis Vega; Il a changé sa ligne de cinq à quatre défenseurs en arrière-plan, lui donnant l’opportunité d’ajouter un élément au milieu de terrain, tandis que Chelo Zaldívar était en charge de l’attaque en tant qu’attaquant.

Cependant, le milieu de terrain Angulo, le remplaçant de Vega, a été le plus rentable dans le but de Guadalajara; il a trouvé le score d’un tir du pied gauche du centre de la surface qui a anéanti les Rayons à la 54e minute.

Du côté de José Guadalupe Cruz, l’ordre des jeux a été trop soigné, ce qui n’a pas entraîné de frictions, de fautes et de cartons.

Pour assurer le score, le soi-disant roi Midas a décidé de s’enfermer dans les dernières minutes; Il a troqué les attaquants pour les défenseurs, et à 90 + 4, le Colombien Joao Rodíguez était sur le point de changer d’histoire, mais son tir a été arrêté par le gardien Raúl Gudiño.

Les deux autres clés des playoffs seront définies ce dimanche avec l’actuel champion Monterrey à domicile face à Puebla, et Tigres face à Toluca.