Le gouvernement péruvien a annoncé aujourd’hui qu’il poursuivrait la restriction des plages dans certaines régions jusqu’au 31 janvier 2021. Cette restriction est entrée en vigueur le 22 décembre et vise à éviter l’agglomération de personnes et d’éventuelles infections de coronavirus (COVID-19[FEMININE)

L’utilisation des plages, nous avons convenu de se poursuivre jusqu’au 31 janvier, et nous coordonnerons avec les municipalités pour contrôler la capacitéa déclaré le président, chef du cabinet ministériel, Violeta Bermúdez, lors d’une conférence de presse tenue au palais du gouvernement.

Il convient de rappeler que cette restriction à l’entrée sur les plages ne couvre pas l’ensemble du littoral du pays. Dans un premier temps, cette disposition s’appliquait aux régions de Tumbes, Piura, Lambayeque, La Libertad, province de Santa (Áncash), ainsi qu’à Lima et Callao.

Ensuite, la liste des plages a été mise à jour le 31 décembre par le ministre de la Santé. Lors d’une conférence de presse, Pilar Mazzetti Il a déclaré: “A partir de demain à Ica, Arequipa, Moquegua et Tacna, les plages seront fermées, ainsi que les mesures liées à la réduction de capacité dans les centres commerciaux et les magasins.”

À la fin de l’année dernière, le président du Conseil des ministres a annoncé que du 31 décembre 2020 au 17 janvier 2021, les mesures restrictives seraient prolongées, notamment la fermeture des plages sur l’ensemble du littoral et la réduction de la capacité à 40 % dans les centres commerciaux et galeries de certaines régions du pays.

«La mesure initiale était jusqu’au 4 janvier. Nous avons publié un nouveau décret le prolongeant jusqu’au 17 car pendant cette période, beaucoup de gens partent en vacances et vont camper », a-t-il dit au RPP.

CELA PEUT VOUS INTÉRESSER