Mis à jour le 01/12/2021 19:57 pm

Après presque un an sans eSport de Dota 2, Valve a finalement réorganisé son Circuit Professionnel pour définir les clubs qui participeront à The International 10, la Coupe du Monde. Contrairement aux années précédentes, maintenant tout sera organisé avec des ligues régionales.

La raison de ce changement est le coronavirus. Fin 2020, nous avons vu que plusieurs sociétés tierces organisaient leurs propres événements divisés par régions du monde. L’Amérique du Sud était dominée par le Pérou.

La ligue régionale sud-américaine comptait déjà quatre équipes invitées, dont trois péruviennes: Beastcoast, Infamous, Thunder Predator et SG e-sports. Ils étaient les clubs les plus importants de la région en 2020.

Les quatre autres se sont qualifiés il y a quelques jours dans l’Open Qualifier: Omega Gaming, Team Unknown, EgoBoys et Latam Defenders. Tous ces clubs sont des organisations péruviennes, essentiellement le Pérou a 87% de remporter le titre de la division supérieure.

Au total, il y a 27 Péruviens dans la compétition (68% de l’ensemble de la compétition), en deuxième position est la Bolivie avec 5 joueurs, le Brésil en a 5 autres, l’Argentine avec 2 et le Chili n’a mené qu’un seul joueur en division supérieure.

Pour l’instant, dans la division inférieure, nous avons les équipes classées suivantes: Incubus Club, Infinity Esports, Hokori, 0-900, Inverse, Gorillaz-Pride, Crewmates et Blood for Blood.

Écoutez Dale Play sur Spotify et Spreaker. Suivez le programme tous les dimanches sur nos plateformes audio disponibles.

Dota 2: EgoBoys, Team Unknown et les autres Péruviens classés dans la ligue régionale.  (Photo: capture)Dota 2: EgoBoys, Team Unknown et les autres Péruviens classés dans la ligue régionale. (Photo: capture)

,