L’année dernière, le Grand Prix des Pays-Bas n’a pas pu être joué en mai en raison de la pandémie

En 2021, la course à Zandvoort aura lieu en septembre

Les organisateurs du Grand Prix des Pays-Bas sont convaincus qu’il n’y aura aucun problème à permettre aux spectateurs d’entrer sur le circuit de Zandvoort cette saison. La course, qui était prévue pour mai de l’année dernière, a été retardée de 2021 à septembre, augmentant la possibilité de célébrer avec les fans.

La Formule 1 a modifié le calendrier cette saison en raison de la pandémie. Le Grand Prix d’Australie, qui est généralement le premier événement de l’année, a été déplacé à la fin du mois de novembre et le Grand Prix de Chine a été directement annulé.

Les organisateurs du Grand Prix des Pays-Bas ne pensent pas que ces changements constitueront une menace pour la course de Zandvoort. Jan Lammers, directeur sportif du GP, assure que le retard de la course à Melbourne a été vu venir en raison des dures restrictions du territoire, mais qu’il ne met pas de risque sur le reste du calendrier.

“Je doute que, dans cette situation, quiconque pense que la course de Melbourne aurait lieu. L’Australie a des mesures difficiles pour lutter contre le covid-19, mais le changement de calendrier n’affecte en rien Zandvoort”, a confirmé Jan Lammers, ancien pilote de Formule 1. 1, à la presse néerlandaise NOS.

Le Grand Prix des Pays-Bas aura lieu du 3 au 5 septembre et Lammers imagine qu’il n’y aura pas de risque d’annulation d’ici là.

“Nous sommes heureux que notre course se joue en seconde partie de saison. Rien ne la menace le 5 septembre”, a réitéré le Néerlandais.

La course à Zandvoort a dû être annulée en 2020 en raison de la pandémie, car ils ne voulaient pas organiser un Grand Prix auquel les fans ne participaient pas. Dans un premier temps, il devait se tenir en mai, mais son report en septembre 2021 facilite l’entrée du public sur le circuit.

“Nous avions initialement prévu d’organiser le Grand Prix en mai, mais cette année, cela aurait peut-être à nouveau suscité des doutes. Il est peu probable que nous aurions pu inviter des spectateurs à la course en mai, nous sommes donc d’accord sur la date en septembre.” Expliqua Lammers.

De plus, malgré les dernières modifications apportées au calendrier, la Formule 1 prévoit toujours d’organiser 23 courses. La saison débutera à Bahreïn à la fin du mois de mars suivie d’une course à Imola, en remplacement du Grand Prix Vietman annulé. Bien qu’il reste à savoir quel circuit occupera la course du 2 mai, qui devait initialement se dérouler en Chine.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard