David Castera a voulu maintenir le suspense jusqu’au bout, c’est pourquoi il a placé la plus longue spéciale – 511 kilomètres – et l’une des plus difficiles sur l’avant-dernière journée de course. Au final, ce mercredi, ils ont dû couper près de 50 kilomètres, 47 pour être exact, dans la dernière partie de l’itinéraire, en raison des conditions météorologiques de ces derniers jours, dans lesquelles il a plu de manière significative dans cette région.

Cependant, il y a 464 kilomètres de spéciale, même si 70 d’entre eux seront neutralisés – en deux portions – car les «lacs secs» qu’ils ont traversés sont inondés, et ce ne sera certainement pas une étape facile. Certaines références au roadbook ont ​​été «diluées» et David Castera a expliqué que la PAC devra être scrupuleusement appliquée. Les copilotes auront un nouvel emploi.

Avant le départ, Castera a expliqué à propos de cette étape que. après quelques jours sans dunes, ils reviennent avec force. Une centaine de kilomètres de dunes et de sable infini, où vous pouvez perdre beaucoup de temps s’ils sont bloqués, sont toujours un piège à surmonter.

La dernière chance de revenir. L’avant-dernière défense d’entre eux, car dans un Dakar, toute surprise peut arriver jusqu’à ce que la ligne d’arrivée soit franchie.

Ce mercredi dans le briefing il n’a pas tant parlé des dunes, mais des 127 premiers kilomètres de pistes de terre dans les grandes vallées, qui alternent pistes rapides et portions sinueuses. De ce point au kilomètre 160, première neutralisation. Ensuite, une piste très rapide de 14 kilomètres brodant un «chott» – lac sec -, un nom qui n’a pas été entendu depuis les meilleures années africaines du Dakar et plus tard des pistes, sur terre, a varié jusqu’au kilomètre 305 où commence la deuxième neutralisation.

La course reprendra au kilomètre 343 avec l’apparition des dunes; au moins 80 kilomètres de dynes de niveau 2 et 3, et certaines portions de hors-piste. Peut-être la zone qui décidera de la course, car les 20 derniers kilomètres alternent canyons, rivières asséchées et quelques pistes.

perfin_11_etapa.jpg

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard