La victoire a été pour Nasser Al-Attiyah; Peterhansel, deuxième à 1’56 ”

Le Français a plus de 15 minutes d’avance en l’absence de la dernière étape

Deux crevaisons et plus de problèmes de navigation pour Carlos Sainz

Stéphane Peterhansel a sauvé la pierre d’achoppement de la onzième étape du Rallye Dakar 2021 et l’a laissé vu pour sentence. Le Français n’a abandonné que 1’56 ” avec Nasser Al-Attiyah et a même été une demi-minute plus rapide qu’un Carlos Sainz qui a subi deux crevaisons et des problèmes de navigation, de sorte qu’il affronte la dernière étape de ce Dakar avec plus de 15 minutes d’avance au classement général.

Avant-dernière étape de cette 43e édition du Dakar, et peut-être le dernier «temps fort». En principe, il était de 511 kilomètres chronométrés entre Al-Ula et Yanbu, mais l’organisation a décidé de couper la spéciale d’environ 47 kilomètres car l’itinéraire était impraticable dans sa dernière section. Une étape difficile, avec environ 100 kilomètres de dunes pour finir à nouveau sur les rives de la mer Rouge.

Avec une étape difficile devant lui, une bonne avance au général et, surtout, une bonne position de départ, tout le monde penserait que Peterhansel partirait aujourd’hui de manière conservatrice; Au contraire, au premier point de contrôle, il a signé le meilleur temps et a envoyé un avertissement sérieux à ses rivaux.

Carlos Sainz a tenté de contrer, ce n’est pas en vain qu’il a réalisé les meilleurs temps dans les deux secteurs suivants – jusqu’au kilomètre 127 -, mais le coureur madrilène a subi deux crevaisons de suite et a dû aller lentement jusqu’à la fin car il n’y en avait plus. pièces de rechange; Pour aggraver les choses, il est finalement tombé sur un fil qui a endommagé son Mini JCW Buggy.

Alors que Sainz était presque «éliminé» pour cette spéciale, Peterhansel a repris les rênes. Le Français, au rythme diabolique, a rattrapé Nasser Al-Attiyah avant d’atteindre la mi-course de la spéciale pour le «marquer» de près. Le Qatar, d’ailleurs, a de nouveau souffert avec ses pneus – plus de crevaisons pour Toyota, et le Qatar en accumule 16 -.

Cependant, Nasser n’était pas disposé à donner la victoire à un «Peter» qui avait également ses problèmes – deux crevaisons et même un coup dur dans une section de dunes avec de gros rochers derrière. Dans cette situation, le Qatari a commencé à pousser dans les dernières sections et, juste dans la dernière section, il a coupé plus de deux minutes – il avait 38 secondes de retard avec le Français – pour remporter une nouvelle victoire avec une différence de 1’56 ”. Stéphane et 2’26 ” sur Sainz.

Khalid Al-Qassimi volait derrière. Le pilote d’Abu Dhabi a même mené la spéciale au septième point de contrôle, mais dans les 100 derniers kilomètres, il a perdu beaucoup de temps et a terminé à plus de 14 minutes de Nasser Al-Attiyah, maintenant avec sa sixième victoire en ce Dakar dans votre poche.

Le triomphe a permis à Nasser Al-Attiyah de couper Stéphane Peterhansel de près de deux minutes au classement général, bien que “ Monsieur Dakar ” conserve un confortable avantage de 15’05 ” sur le pilote qatari Toyota Gazoo Racing en l’absence d’un dernier étape de seulement 225 kilomètres chronométrés. Carlos Sainz, troisième, à plus d’une heure de route.

Le quatrième était un Yazeed Al-Rajhi qui est revenu au rythme pour se battre pour la victoire et le cinquième était un Cyril Despres qui a grimpé à la dixième place du général. Nani Roma, pour sa part, a beaucoup souffert: à un moment donné, il a même coupé le temps des leaders, mais en général il a été loin d’eux et a finalement quitté plus de 27 minutes aujourd’hui. La bonne nouvelle pour le Catalan est qu’Al-Qassimi a perdu beaucoup de temps à la fin et conserve la cinquième place du général avec 9’54 ” d’avance sur Abu Dhabi.

Sur les motos, drame pour Barreda! Joan, en pleine lutte pour la victoire de la spéciale et aussi pour le Dakar, ne s’est pas arrêtée à un point de ravitaillement et a manqué de carburant au kilomètre 267, ce qui a donné un laissez-passer à ses rivaux. Sam Sunderland a remporté la victoire avec un avantage de 6’24 ” sur Kevin Benavides, bien que l’Argentin mène le classement général avec un avantage de 4’12 ” sur l’équipe KTM en l’absence de la dernière étape.

En élaboration.

RÉSULTATS DE L’ÉTAPE 11

Pos. Non. Pilote Voiture La météo Dif. 1. 301 N. Al-Attiyah Toyota 4h34’24 ” – 2. 302 S. Peterhansel Mini 4h36’20 ” + 1’56 ” 3. 300 C. Sainz Mini 4h36’50 ” + 2’26 ‘ ‘4. 303 Y. Al-Rajhi Toyota 4h38’26’ ‘+ 4’02’ ‘5. 314 C. Despres Peugeot 4h42’55’ ‘+ 8’31’ ‘6. 7. 8. 9. 18. 311 N. Roma BRX 5h01’52 ” + 27’28 ”

CLASSEMENT GÉNÉRAL

Pos. Non. Pilote Voiture La météo Dif. 1. 302 S. Peterhansel Mini 42h09’26 ” – 2. 301 N. Al-Attiyah Toyota 42h24’31 ” + 15’05 ” 3. 300 C. Sainz Mini 43h13’40 ” + 1h04’14 ‘ ‘4. 307 J. Przygonski Toyota 44h41’50’ ‘+ 2h32’24’ ‘5. 311 N. Roma BRX 45h25’20’ ‘+ 3h15’54’ ‘6. 310 K. Al-Qassimi Peugeot 45h35’14’ ‘+ 3h25’48’ ‘7. 317 V. Vasilyev Mini 45h36’24’ ‘+ 3h26’58’ ‘8. 304 G. de Villiers Toyota 46h04’28’ ‘+ 3h55’02’ ‘9. 312 M. Prokop Ford 46h08’49 ” + 3h59’23 ” 10. 314 C. Despres Peugeot 46h58’31 ” + 4h49’05 ”

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard