Leclerc: “Après FP3, je savais que je ne pouvais pas être meilleur que 12ème”

Vettel: “Russell ne m’a pas laissé avoir le rebujo de Leclerc; nous aurions été dans le Top 10”

L’équipe Ferrari a perdu dix places avec chaque voiture par rapport à sa dernière qualification à Bahreïn. Les longues lignes droites de Sakhir exposent son unité de puissance affaiblie et les deux voitures rouges ont été éliminées en Q2. Sebastian Vettel a accusé George Russell de ne pas lui avoir permis de rattraper le sillage de Charles Leclerc et, par conséquent, de ne pas avoir pu se qualifier dans le top dix.

Charles Leclerc (12ème):

«Après le FP3, je savais que je ne pourrais pas finir mieux que 12e, mais en regardant comment se sont déroulées les qualifications, je pense que nous aurions pu faire un meilleur travail et je ne peux pas cacher que je suis déçu de ne pas m’être entraîné dans le Top 10. Seb et moi serons Le premier avec le choix des pneus, mais je pense que cette fois, cela ne nous donnera pas beaucoup d’avantage. Nous aurons une course difficile et prendre soin des pneus sera la clé. »

Sebastian Vetttel (11ème):

“Le simple fait de pouvoir faire un tour n’est jamais idéal, et ce fut le cas aujourd’hui en Q2. Nous avons raté la coupe d’un peu plus d’un dixième, mais sur mon seul tour le plus rapide, George Russell est passé devant moi et ne m’a pas laissé rattraper le Charles, et puis je n’ai pas fait un deuxième secteur parfait … Je pense que cela nous ferait facilement figurer dans le Top 10 au lieu de la sixième ligne. Mais je suis également convaincu que l’équipe sera en mesure de marquer des points demain et dans la course ce sera tout pour prendre soin des pneus, il faut donc être patient et ne pas faire d’erreurs. ”

Laurent Mekies, directeur sportif d’équipe:

“Nous savions que nous aurions une qualification difficile aujourd’hui, et comme toute la saison, les différences sont minimes et nous sommes à court de Q3 de quelques dixièmes. Le drapeau rouge en Q2 ne nous a pas rendu service et demain nous pouvons nous attendre à une course difficile pour nos positions de départ mais il y a une douzaine de voitures avec un rythme très similaire, et avec la stratégie nous pourrons avoir des opportunités ».

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard