Le pays interdit la mobilité entre les régions jusqu’au 30 avril

La course d’Imola aurait lieu à cette période, le 18 avril

L’Italie a annoncé aujourd’hui qu’elle prolongeait l’état d’urgence jusqu’au 30 avril. La mobilité entre toutes les régions sera interdite en raison de l’augmentation des cas de covid-19 ces derniers jours dans le pays. La nation impose des mesures juste un jour après qu’il a été confirmé qu’Imola organisera une course prévue pour la période couverte par ces restrictions.

Liberty Media a publié un nouveau calendrier hier, avec Imola prévu pour le 18 avril. Cependant, aujourd’hui, l’Italie a annoncé une prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 30 avril.

Qu’est ce que ça signifie? Le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, parle d’une situation grave, puisque l’incidence est de plus de 313 cas pour 100 000 habitants. Ainsi, le pays fermera ce week-end chacune des régions et ne permettra pas la mobilité.

Reste à savoir si ces mesures affecteront la course de Formule 1 d’Imola, prévue le 18 avril. Le fait que l’Italie ait prolongé l’état d’urgence pendant si longtemps témoigne du fait qu’elle ne voit pas facilement ou rapidement réduire le nombre d’infections à court terme. Cependant, comme nous l’avons vu en 2020, une exception pourrait être faite pour la F1.

Outre la prolongation de l’état d’urgence, il faut rappeler que la région à laquelle appartient Imola, l’Émilie-Romagne, est en périmètre fermé depuis dimanche 10 janvier dernier, en raison de l’augmentation de la courbe de contagion.

SoyMotor.com a contacté le circuit d’Imola, mais au moment de la publication de cette note n’a pas encore reçu de réponse sur la viabilité de la course dans ces conditions.

Selon le programme publié hier par Liberty Media, Imola serait en charge de l’ouverture de la saison européenne. À trois mois de cette date, l’Europe subit déjà la troisième vague de covid-19.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard