Sainz: “Le problème de Q2 nous a condamnés”

Norris: “C’était une journée difficile, mais nous essaierons de renverser la vapeur demain”

Classement pour oubli pour McLaren, qui a été très mal en point par rapport à ses rivales plus directes. Lando Norris n’a pas pu passer la neuvième position et Carlos Sainz est resté en Q2 après un revers intervenu au pire moment. L’équipe est confiante de renverser la situation demain, mais elle est convaincue qu’elle n’aura pas une course facile à venir.

Carlos Sainz (15e):

«Ce fut une journée décevante aujourd’hui. Je me sentais très bien avec la voiture, j’ai passé la Q1 avec un train de pneus et en ai gardé deux pour la Q3. Evidemment, le problème en Q2 nous a condamnés et c’est dommage car nous avions un bon rythme. ”

“Nous repartirons demain et nous devons décider bientôt quelle est la meilleure stratégie, en tenant compte du fait que les dix premiers se sont qualifiés avec le milieu. Ce sera difficile, mais nous n’allons pas abandonner et je vais tout donner pour récupérer le maximum de positions.”

Lando Norris (9ème):

“Ce fut une qualification difficile aujourd’hui, marquée par des différences de pneus et le drapeau rouge. C’était la même chose pour tout le monde. Nous avons fait du bon travail pour inverser la situation et le problème que nous avions dans le première tentative de Q1. Je ne me suis trompé qu’une seule fois et c’était lors de la dernière tentative de Q3, qui m’a coûté un dixième de seconde avec lequel j’aurais pu gagner des positions. Je suis un peu en colère, mais je vais essayer de lui donner le de retour demain. ”

Andreas Seidl, chef d’équipe:

“Terminer neuvième et 15e des qualifications est un résultat décevant. Nous devons nous excuser auprès de Carlos, car il se sentait à l’aise dans la voiture mais malheureusement il a eu un problème de frein qui l’a empêché de montrer son plein potentiel aujourd’hui. Lando, nous avons pu aller en Q3 et avec la stratégie que nous voulions, mais lors de sa dernière tentative, il n’a pas pu gagner de nombreuses positions. ”

“Le positif, c’est que les points sont distribués demain et nous allons tout donner. Quelque chose de similaire s’est produit en Turquie, où nous n’avons pas eu de bonnes qualifications et tout cela a rendu la course plus compliquée, mais au final nous avons inversé la tendance. oui, le GP de Bahreïn sera différent, car il y a plus d’une stratégie qui peut fonctionner pour demain car cela nous permettrait de regagner des positions perdues. ”

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard