Sainz et Cruz sont partis plus de 22 minutes dans la neuvième étape

Carlos a révélé qu’ils n’avaient pas été en mesure de résoudre un problème au niveau des freins

Carlos Sainz et Lucas Cruz ont encore une fois laissé 22 minutes et demie par rapport à la tête de la neuvième étape du Rallye Dakar 2021. L’équipe espagnole a subi une crevaison puis une panne de frein qui les a arrêtés pendant environ 15 minutes. minutes. Le Madrilène a révélé avoir fait presque toute la spéciale sans pratiquement aucun frein.

Après deux spéciales suffocantes qui composaient le marathon de ce Dakar, il était temps d’affronter la deuxième étape en boucle. La neuvième étape, partant et se terminant à Neom, se composait de 579 kilomètres – dont 465 chronométrés – très variés: le début, sur les rives de la mer Rouge, mais ensuite des parties plus rocheuses et aussi des pistes sablonneuses arriveraient.

Nasser Al-Attiyah, Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel sont sortis avec le couteau entre les dents dans les premiers kilomètres, mais le seul qui a su éviter les problèmes dans cette spéciale compliquée a été “ Monsieur Dakar ”, puisqu’il a remporté sa première victoire. étape dans cette édition et accumule un bon avantage dans le général.

Carlos Sainz a subi une crevaison au kilomètre 98 de la route, mais plus tard, une autre mauvaise nouvelle arriverait: une panne de frein a fait arrêter les X-raids pendant environ 15 minutes … et le pire est qu’ils ne l’ont pas Ils ont pu réparer le défaut du Mini JCW Buggy, ils ont donc dû faire le reste de la spéciale sans presque aucun frein.

“Une section compliquée pour nous. Une durite de frein s’est détachée, nous avons perdu le liquide et nous avons fait la spéciale avec pratiquement pas de freins: tout l’arrière sans freins et très peu devant, donc nous avons dû être très prudents”, a-t-il commenté. Carlos Sainz après la neuvième étape du Dakar.

“Ce n’était pas facile. Nous avons eu une crevaison aussi, mais le principal problème était les freins, nous n’avions pas de freins. Je ne sais pas de quel kilomètre c’était, mais il était trop tôt. Nous nous sommes arrêtés pour essayer de le réparer, mais il n’y avait pas liquide, alors c’est tout », a ajouté le pilote X-raid.

Le plus surprenant de tous est peut-être que, une fois la marche reprise, Sainz a perdu 21’19 ” contre Peterhansel au kilomètre 157 et, après plus de 300 kilomètres, il a franchi la ligne d’arrivée avec 22’30 ” de perdu. Seulement une minute perdue après plus de 300 kilomètres sans freins!

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard